Alibaba saupoudre son offre cloud d’intelligence artificielle

CloudGestion cloud
alibaba-alyun
4 3

Alibaba étoffe sa plate-forme de cloud public Aliyun avec sa nouvelle offre DTPAI, dédiée à l’intelligence artificielle.

Parallèlement à ses activités de commerce en ligne, Alibaba poursuit a grande vitesse le développement de ses services cloud.

Le groupe chinois annonce le lancement de DTPAI, une nouvelle offre de son cloud public Aliyun tirant parti des technologies d’intelligence artificielle. La première en Chine, selon l’entreprise. La plate-forme combine technologies de machine learning et d’algorithmes propres à Alibaba présentés dans une interface de type « drag and drop ».

Ce service permettrait ainsi aux développeurs de mettre en place des outils de prédiction des comportements des consommateurs sans avoir à écrire une seule ligne de code, relève Silicon.fr.

« DTPAI contient des algorithmes de machine learning matures et avancés dont l’efficacité est vérifiée par des scénarios poussés établis à partir des données d’Alibaba récupérées depuis les activités de Taobao, Alipay Tmall [filiales du groupe, NDLR) », déclare Xiao Wei, directeur produit, à nos confrères de VentureBeat.

Ou le big data au service de l’intelligence artificielle. La plate-forme s’appuiera sur des « workloads » de classification, de clustering, de fonction d’abstraction et de statistiques massives pour proposer son offre de « deep learning ».

DTPAI opère depuis la plate-forme Open Data Processing Service (ODPS) qui, aux dires du groupe, peut traiter 100 Po (1000 To) de données en 6 heures.

ODPS avait été lancée en juillet 2014 pour aider à gérer les demandes de prêts des fournisseurs des sites de e-commerce du groupe.

Aliyun lancera une première offre d’essai gratuite du service dans les prochaines semaines. Elle sera réservée à un nombre restreint de clients.

Alibaba entend donc rejoindre les géants américains du cloud. Microsoft et AWS ont également lancé leurs offres de machine learning pour mettre en place des services prédictifs ces derniers mois.

En juillet, le groupe chinois annonçait un investissement de 1 milliard de dollars dans le cloud qui s’est notamment traduit par l’annonce, le 19 août, de l’ouverture d’un troisième datacenter hors de Chine, à Singapour, en septembre prochain. Soit le septième centre de calculs aujourd’hui, dont un à Santa Clara en Californie.

Alibaba poursuivra son expansion en Europe (Allemagne), au Moyen-Orient (Dubai) et au Japon. La conquête du monde est lancée.

 

Crédit image : Ollyy – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur