Alliance SmartAngels – BNP Paribas : la blockchain au service du crowdfunding

EntrepriseLevées de fonds
smartangels-bnp-paribas-blockchain
3 13

La plateforme de financement participatif SmartAngels lance un projet pilote avec BNP Paribas Securities Services autour de la blockchain.

C’est une première en Europe : l’exploitation de la blockchain en soutien au crowdfunding. BNP Paribas Securities Services et SmartAngels s’associent dans ce sens en France. Preuve que le « registre décentralisé » commence à secouer le secteur financier.

La filiale du groupe bancaire, qui propose des solutions intégrées pour gérer les cycles d’investissements des parties concernées (intermédiaires financiers, investisseurs institutionnels, grandes entreprises et émetteurs), a signé un accord avec la plateforme de financement participatif SmartAngels (20 000 membres, 35 entreprises financées pour plus de 20 millions d’euros collectés).

Objectif : permettre aux entreprises non cotées d’émettre des titres sur le marché primaire et aux investisseurs d’avoir accès au marché secondaire en s’appuyant sur la technologie Blockchain.

Le lancement du projet pilote est prévu dans le courant du deuxième semestre 2016.

Quel est l’avantage d’un tel dispositif ? La sécurisation et la simplification des process d’inscription des titres.

Dans les grands principes, la mise au point d’un registre en mode blockchain privé permettra aux titres financiers émis par les entreprises listées sur SmartAngels d’être comptabilisés automatiquement.

Le traitement des paiements des acheteurs de titres sera réalisé immédiatement et des e-certificats seront émis instantanément.

« Il s’agit d’une innovation majeure pour les processus de conservation et de tenue de compte de titres non cotés », commente Philippe Ruault, en qualité de Head of Product for Clearing, Custody and Settlement de BNP Paribas Securities Services. « C’est aussi un moyen de tester ce qui pourrait s’appliquer demain sur les marchés cotés. »

Cet usage de la blockchain par la filiale de BNP Paribas devrait avoir une répercussion bénéfique pour SmartAngels : les investisseurs pourront échanger des titres directement sur la plateforme de crowdfunding, créant ainsi un marché secondaire.

Cette initative de BNP Paribas dans la blockchain n’est guère surprenante. Le groupe bancaire fait partie des consortiums R3 (banques) et CDC (multi-sectoriels) qui se concentrent sur l’essor potentiel du « registre décentralisé ».

Il a également investi dans la start-up américaine Digital Asset Holdings, qui explore les synergies entre blockchain et actifs financiers.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur