Alliance dans la VoD française : Vodkaster et Riplay lèvent 1,2 million d’euros

EntrepriseLevées de fondsMarketing
vodkaster-riplay-fusion-levee-fonds

Mon premier est un réseau social dédié au cinéma (Vodkaster), mon second dématérialise votre DVDthèque (Riplay). Et mon tout lève 1,2 million d’euros auprès de trois fonds.

Dans un contexte de levée de fonds, le réseau social du cinéma Vodkaster fait évoluer son modèle : il veut monter un service vidéo “disruptif” d’ici le printemps prochain.

Comment ? En se rapprochant de Riplay, un service de numérisation des vidéothèques que détiennent les particuliers (une “plateforme d’achat-revente-visionnage de films et séries” issue de la fusion des services CheeseMusic et CheeseVideo survenue en octobre 2013).

Dans le cadre de cette alliance Vodkaster-Riplay, une levée de 1,2 million d’euros est organisée avec trois fonds : Partech Ventures, Elaia Partners et 3T.  Des entrepreneurs chevronnés comme comme Denys Chalumeau (fondateur de SeLoger.com, BilletReduc, Promovacances et désormais de SeFaireAider.com), Giuseppe de Martino (VP EMEA de Dailymotion) ou Amélie Faure (Augure, Pertinence) figurent également parmi les actionnaires de Vodkaster.

Fondée en 2009, Vodkaster édite un réseau social dédié au cinéma et revendique un million de visiteurs uniques par mois. Elle a également développé une activité d’agence de contenus numériques pour compte de tiers. Elle affiche un chiffre d’affaires qui s’élève à 500 000 euros. Cela embrouille un peu les pistes mais, début janvier, Vodkaster a annoncé le démarrage d’une expérimentation de location de VOD en mode streaming en partenariat avec Univers Ciné.

Parallèlement, l’activité de Riplay est plus fraîche : l’activité a démarré en juillet 2012. Son cœur de métier consistait à offrir un service inédit d’accès distant à sa DVDthèque personnelle dématérialisée en vue d’un visionnage multi-canal (tablettes, smartphones, etc.).

VoD : comment le duo Vodkaster – Riplay va se distinguer ?

Quelle forme prendra le service vidéo “disruptif” annoncé ? Réponse au printemps. Mais, selon Les Echos, Vodkaster a acquis une licence “Ultraviolet” du nom de ce nouveau standard porté par les studios américains qui associe à chaque DVD physique un code permettant d’accéder à la version dématérialisée de l’oeuvre et de la partager avec des amis.

L’objectif du duo Vodkaster – Riplay est de se différencier à la fois du portail Allociné (groupe Fimalac) et de l’Américain Netflix qui pourrait débouler sur le marché au cours du deuxième semestre 2014.

Quiz : Connaissez-vous le crowdfunding ?

(Shutterstock.com –  Copyright: BPTU)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur