Allô, le Web ?

Mobilité

Lucent vient de dévoiler une technologie pour surfer “vocalement” sur le Web à partir d’un simple téléphone.

Encore une nouvelle façon d’accéder à Internet sans PC. Cette fois-ci, il s’agit toujours d’utiliser un téléphone mobile, mais à la voix uniquement ! La société américaine Lucent a décidé de faire fi du Wap pour se concentrer sur ce qui est qualifié d’interface la plus naturelle entre un homme et une machine. Baptisée PhoneBrowser (littéralement butineur téléphonique), la technologie, basée sur des recherches des Bell Labs doit permettre d’accéder à n’importe quel site Internet, sans qu’il ait besoin de subir une quelconque adaptation. Le système est, selon ses inventeurs, entièrement compatible avec le langage HTML. Il suffira de prononcer le nom d’un site pour que son contenu soit lu à haute voix, par un système de synthèse vocale. Bien sûr, pour améliorer la qualité, un site pourra également enregistrer spécialement des contenus.

Pour l’instant, la technologie est réservée aux anglophones. Pour lancer son service, Lucent s’est associé au site DriveThere, dont une des principales activités est de fournir des indications sur l’état de la circulation aux Etats-Unis. On comprend tout l’intérêt d’une telle technologie pour les automobilistes, même en ces temps de prise de conscience du danger de téléphoner au volant…

Comme un pied de nez à cette annonce, le patron de Palm Computing, la société qui fabrique et distribue les ordinateurs de poche Palm III et V (voir édition du 3 mars 2000), a clairement indiqué que, selon lui, les téléphones mobiles ne seraient pas les outils clés du commerce électronique sans fil. Ecrans trop petits, lenteur d’accès, bref les téléphones n’étaient pas adaptés. Et bien sûr, les PC de poche ne souffrent pas de ces inconvénients…

Pour en savoir plus : DriveThere


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur