Allociné entre dans le capital de Talent Group

Mobilité

Le portail de référence du cinéma se rapproche de la régie publicitaire pour être présent à toutes les étapes du parcours d’un amoureux du Septième art.

AlloCiné entrera très prochainement dans le capitale de Talent Group à hauteur de 34%. Claude Esclatine, président du groupe exploitant le premier portail cinéma en France, l’a annoncé ce matin lors d’une conférence de presse.

Talent Group gère les régies publicitaires des principaux réseaux de cinéma en France (comme EuroPalaces, UGC ou CGR) pour la diffusion des bandes annonces sur les écrans et publications des magazines gratuits distribués à l’entrée des salles.

“Nous allons marier les deux régies publicitaire, la nôtre et la leur de manière à nous trouver encore plus proches des distributeurs cinématographiques, pour être un interlocuteur encore plus naturel”, affirme Claude Esclatine.

Les deux régies jalonnent ainsi tous le parcours ciné d’un spectateur, de la consultation des horaires, au visionnage des spots en salle et, dans peu de temps, AlloCiné ajoutera une dimension sociale à sa plate-forme pour permettre aux cinéphiles d’ajouter, entre autres, leurs critiques, leurs commentaires sur le film qu’ils viennent de voir.

“Cine-social networking”

Car Allociné compte bien s’inscrire dans la tendance des médias sociaux et ouvrir ses pages aux contributions des internautes de plusieurs manières : commentaires, ajout de contenu sur les fiches film, série, acteur, etc.

Testé depuis un mois sur la rubrique “Séries TV”, ce dispositif a permis à AlloCiné de recevoir 25 000 contributions et de voir la création de250 nouvelles fiches sur un total de 2200.

Le portail ouvre aujourd’hui cette fonctionnalité à tous (il faudra attendre février pour le “Cinéma”), sachant qu’il opérera une modération des contributions avant leur mise en ligne et il accordera une note à chaque contenu généré par les utilisateurs.

Les membres qui obtiendront les meilleurs scores changeront de statut jusqu’à ce qu’AlloCiné leur fasse confiance et ne modère leurs propos qu’après publication.

C’est déjà le cas avec le “Club 300 Allociné” qui réunit les fans, blogueurs et experts les plus actifs sélectionnés. Ils animeront également le site mais pas gratuitement. Ils recevront en échange des invitations à des évènements (avant-premières, festivals, etc.) et pourquoi pas, une rémunération.

25 millions de bandes annonces visionnées chaque mois

Avec 6,4 millions de visiteurs uniques tous les mois en 2008 (+26% par rapport à 2007), Allociné ne devrait pas avoir trop de mal a connaître une affluence des contributions. Le site recense également 215 millions de pages vues (+10%) et 25 millions de bande annonces visionnées (+40%) chaque mois.

Les dirigeants de la société, Claude Esclatine et Grégoire Lasalle, directeur d’Allociné affirme que la vidéo compose 15% du site et que 30% des visiteurs regardent  des vidéos. En plus des bandes annonces, Allociné produit également trois courtes émissions : La Minute, Tueurs en série et Merci Qui ?.

“Nous allons booster la vidéo et faire en sorte que les 30% des visiteurs qui les visionnent passent à 50%. Ce la va être notre gros combat pour 2009”, affirme Grégoire Lasalle. Allociné réalise 75% de son chiffre d’affaires grâce à la publicité vendue sous différents formats : bannières, habillage en arrière plan, publicité en préroll sur chaque vidéo à un CPM (coût pour mille) deux fois plus élevé. Mais les résultats financiers ne sont pas dévoilés.

Le groupe poursuit sa stratégie de développement à l’international. Il a créé un réseau des sites européens, le “Allociné Network” permettant aux annonceurs de toucher 11 millions de visiteurs uniques par mois dans sept pays. Il s’est implanté au Royaume-Uni, en Allemagne, en Espagne, en Italie et en Turquie et projette l’ouverte prochaine d’un site canadien francophone.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur