Allociné TV passe à la trappe

MarketingRéseauxTrès haut débit

Si Allociné a démenti les rumeurs qui faisaient état de sa prochaine mise en vente, le site Web français a annoncé qu’elle arrêtait la diffusion de sa chaîne Allociné TV, à cause des “contraintes économiques et réglementaires”.

C’est l’imbroglio autour de l’avenir d’Allociné. Ce 29 mars au matin, Le Figaro annonçait que le site Web français spécialisé dans le cinéma et les séries TV était à vendre pour 200 millions d’euros, suite à la volonté de désengagement manifestée par son actionnaire majoritaire depuis mai 2007, le fonds d’investissement américain Tiger Global.

Celui-ci avait racheté Allociné il  y a 5 ans pour 120 millions d’euros.

Mais plus tard dans la journée, Allociné a démenti cette annonce, expliquant toutefois avoir décidé d’arrêter dans le courant du mois d’avril sa chaîne de télévision Allociné TV diffusée par l’ADSL, le câble et le satellite depuis octobre dernier. Quelques 5 millions d’euros y avaient été investis pour son lancement.

“Face aux contraintes économiques et réglementaires qui pèsent sur le développement de la télévision en France, AlloCiné a pris la décision d’abandonner son activité télévisuelle et de concentrer ses efforts et ses ressources sur ses points forts: l’international et le digital”, a annoncé dans un communiqué Grégoire Lassalle, le président d’Allociné.

Il précise également que cette décision a été prise « en total consensus avec notre actionnaire » [NDLR : Tiger Global], rapporte l’AFP.

“La seule erreur a été de penser que je pouvais atteindre un équilibre en trois ans, alors qu’il m’en aurait fallu sept, pour des raisons structurelles et conjoncturelle” […] “La crise est là. Déjà que c’était dur pour les chaînes du câble et du satellite, avec l’arrivée de nouvelles chaînes de la TNT, ça va être très difficile pour les rentrées publicitaires”, ajoute-t-il.

Pour autant, le président de la plate-forme française, qui opère un retour sur son activité phare, le cinéma, affirme qu’il ne dira pas forcément non si un acquéreur qui en vaut la peine vient à se présenter.

« Si demain Monsieur Google me dit qu’il veut acheter la boîte, on verra », a-t-il précisé, soulignant que si le fonds d’investissement Tiger Global  n’était « pas pressé » de vendre le portail, il était malgré tout en quête d’un repreneur « comme tout fonds ».

Selon les derniers chiffres, Allociné recenserait 11 millions de visiteurs uniques par mois en France et 40 millions d’internautes et de mobinautes dans le monde.

En 2011, son chiffre d’affaires a atteint les 28 millions d’euros pour un résultat net d’un peu plus de 8 millions d’euros, a souligné Le Figaro.

 

 

Crédit photo : © Scanrail-Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur