AlphaGo terrasse Lee Sedol : mission accomplie pour Google ?

Big dataData-stockage
2 3

Quatre manches à une. Nette victoire pour l’intelligence artificielle de Google face au champion du monde du jeu de go. Et maintenant ?

Une victoire en cinq matchs : c’est le bilan de Lee Sedol face à AlphaGo.

Le champion sud-coréen du jeu de go, considéré comme le meilleur mondial dans la discipline sur la dernière décennie, avait « sauvé l’honneur » dimanche en battant, sur le fil, l’intelligence artificielle de Google, après trois défaites.

Il s’est à nouveau incliné ce mardi pour la dernière manche organisée au Four Seasons Hotel de Séoul.

Il était environ 10 h ce matin à Paris quand la rencontre s’est terminée, sur un abandon de Lee Sedol.

alphago-resultats

AlphaGo avait pourtant mal commencé en commettant très rapidement une erreur soulignée par les professionnels au commentaire.

La balance s’est progressivement rééquilibrée, mais il aura fallu pas moins de 280 coups pour désigner un vainqueur, des combinaisons très intéressantes restant jouables jusque très tard dans la partie.

alphago-match-5

Une fois encore, la bataille s’est essentiellement déroulée au milieu du plateau. Aux extrémités, le jeu d’AlphaGo a été plus difficile à déchiffrer, les observateurs allant jusqu’à évoquer des « angles morts » qui perturbaient la réflexion de la machine.

Le problème, c’est que l’humain, y compris les créateurs même d’AlphaGo, ont encore du mal à cerner les ficelles du processus d’apprentissage automatique : des coups qui paraissent aujourd’hui farfelus ont peut-être une logique qu’on ne perçoit pas encore à l’heure actuelle.

Les équipes de DeepMind (filiale de Google) l’ont d’ailleurs reconnu lors de la conférence de presse suivant la rencontre : elles devront se pencher en détail sur les cinq manches disputées pour comprendre comment fonctionne leur programme informatique, qui « a dépassé [leurs] attentes ».

Une mise à disposition d’AlphaGo pour le grand public n’est pas exclue, à en croire les représentants présents sur place. Mais aucune annonce officielle n’est faite pour le moment. Il faudra « attendre quelques mois ».

Dans l’immédiat, un prix d’un million de dollars est attribué à DeepMind, qui le reversera à diverses organisations dont l’Unicef.

Crédit photo : Zerbor – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur