Altern.org trouve un accord avec Estelle Halliday

Régulations

Valentin Lacambre, qui gère le service d’hébergement gratuit de pages Web altern.org, a indiqué qu’un accord amiable avait été conclu pour alléger la peine décidée en justice. Le site pourrait rouvrir en mai.

Après avoir suscité une vaste polémique (voir édition du 23 février 1999), l’affaire altern.org vient de connaître un nouvel épisode plus favorable pour son administrateur Valentin Lacambre. Le mannequin Estelle Halliday, qui avait porté plainte après qu’un internaute eut diffusé temporairement sur son site plusieurs photos d’elle en petite tenue, a finalement accepté de réduire la lourde amende imposée à l’hébergeur. “Un accord avec Estelle Hallyday a été trouvé sur la base de 70000 francs au lieu des 405000 francs accordés par le juge de la cour d’appel. Cet accord permet à altern.org de survivre financièrement et d’envisager la réouverture du service début mai”, explique Valentin Lacambre sur son site.

Reste que même si cette affaire a permis à plusieurs responsables politique de se prononcer en faveur de Valentin Lacambre et de l’hébergement gratuit, la question de la responsabilité du prestataire n’est toujours pas juridiquement tranchée.

Pour en savoir plus : http://www.altern.org/.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur