Altice pousse SFR vers une convergence télécoms-contenus

EntrepriseFusions-acquisitionsMarketingSocial Media
SFR-convergence-telecoms-medias
2 2

L’opérateur télécoms SFR va concentrer tous les actifs médias détenus par sa maison-mère Altice en France. Le regroupement des ressources concerne aussi NextRadioTV (BFMTV et RMC).

Le groupe Altice, propriété de Patrick Drahi, rationalise son approche médias en France, à travers son levier SFR. Ce qui devrait faciliter les synergies entre médias et permettre d’approfondir une vision de la convergence télécoms-contenus.

Comment va se produire ce remodelage qui a pour objectif de gagner en cohérence sur l’ensemble du groupe Altice ?

Primo, l’opérateur télécoms SFR va reprendre la participation minoritaire (49% quand même) du groupe NextRadioTV (BFMTV et RMC), dont la maison-mère Altice N.V s’était emparée en décembre 2015.

Dans un communiqué, Altice précise que le projet de transaction valorise NextRadioTV à hauteur de 741 millions d’euros. « La participation dans NextRadioTV est acquise par SFR au même prix que celui payé par Altice N.V. »

Michel Combes, P-DG de SFR (et Directeur des opérations du groupe Altice), et Alain Weill, son homologue côté NextRadioTV (et Directeur général des activités médias du groupe Altice), préciseront le dispositif dans une conférence de presse organisée aujourd’hui.

A priori, ce sera l’occasion d’annoncer le lancement par l’opérateur SFR de cinq chaînes de télévison payantes dédiées au sport.

SFR va superviser les médias du groupe

Outre l’absorption de la partie NextRadioTV, SFR devrait également superviser Altice Media Group France, un groupe de média qui regroupe une vingtaine de titres (dont Libération, L’Express ou L’Expansion) et la chaîne d’information internationale i24 News.

« Le projet de transaction valorise Altice Media Group France à une valeur d’entreprise de 241 millions d’euros », précise le groupe Altice.

Sachant que le projet de transaction nécessitera au préalable une consultation des instances représentatives des personnels du groupe média qui est localisé Rue de Châteaudun dans le 9ème arrondissement à Paris.

Un tel basculement d’actifs au sein de SFR devrait inciter l’opérateur à développer une stratégie de contenus exclusifs à ses abonnés. Son concurrent Orange avait commencé à développer cette vision sous la présidence de Didier Lombard.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur