Amazon : le Black Friday monte vraiment en puissance en France

E-commerceMarketing
amazon-france-black-friday
4 4 Donnez votre avis

Amazon France observe une hausse de 40% du volume de commandes sur le seul Black Friday comparé à l’an passé. Les moyens mis en place sont impressionnants.

Amazon.fr parvient progressivement à installer le réflexe Black Friday auprès des cyber-consommateurs en France.

La branche hexagonale du groupe Internet marchand a mis le paquet en termes de communication avec un campagne multi-médias (affichage urbain, TV…) sans précédent et un dispositif de livraison renforcé (à travers le programme de fidélisation Amazon Premium et sa déclinaison de courses express Prime Now).

Sur la journée du vendredi 25 novembre, elle a recensé 1,4 million de commandes, à une cadence moyenne de 970 unités par minute.

C’est une hausse de 40% par rapport à l’année dernière. « Un jour historique pour Amazon.fr », fanfaronne Frédéric Duval, Country Manager chez Amazon.fr cité dans le communiqué.

La partie marketplace avec son millier d’e-commerçants en tierce partie a également été portée par la vague. Elle enregistre « trois fois plus de commandes que lors de l’édition 2015 ».

L’effervescence e-commerce est censée se poursuivre aujourd’hui (lundi 28 novembre) avec le Cyber-Monday.

Logistique : Amazon France intègre le tri de colis

En cette période de pics d’activité sur ces plateformes logistiques, Amazon met le paquet également.

Le groupe Internet de Jeff Bezos dispose actuellement de quatre centres de distribution : Orléans/Saran (Loiret), Montélimar (Drôme), Sevrey (Saône-et-Loire) et Lauwin-Planque (Nord). En attendant le démarrage d’une nouvelle plateforme à Boves, près d’Amiens (Somme).

Le 22 novembre, une extension de la plateforme historique a été créée à Gidy près d’Orléans.

L’activité – inédite pour Amazon France – tourne autour du tri de colis. Elle vise à fluidifier la récupération des colis par les transporteurs (comme La Poste) et donc accélérer les livraisons des produits aux clients finaux.

Le nouvel entrepôt s’étend sur plus de 13 000 m2 et jouxte la plateforme de préparation de commande.

Pour cette extension, Amazon compte embaucher 250 salariés d’ici à trois ans, selon Les Echos.

Le groupe Internet marchand pionnier de Jeff Bezos déclare avoir investi « plus de 1,5 milliard d’euros » dans l’économie française depuis 2010. Sachant qu’il a commencé à s’implanter dans l’Hexagone dans le courant de l’année 2000.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur