Amazon conforté dans l’utilisation du terme Appstore

La justice américaine conforte Amazon dans l’exploitation de l’appellation Appstore pour désigner son magasin d’applications Android. Apple, qui estimait que le terme pouvait entraîner confusion avec son propre App Store, est débouté.

Amazon Appstore Apple

En date du 2 janvier, Amazon est conforté, sur décision de justice, dans l’usage de l’appellation « Appstore » pour décrire son magasin d’applications Android.

Dans un procès de fond ponctuant un contentieux initié au printemps 2011, un tribunal fédéral d’Oakland (État américain de Californie) a tranché en faveur du cyber-marchand, qui devait répondre des incriminations d’Apple.

La firme de Cupertino, qui détient depuis 2008 les droits exclusifs sur le terme « App Store » utilisé pour qualifier le parc logiciel lié au système d’exploitation mobile iOS, s’irritait de cette proximité morphologique et phonétique.

Amazon AppstoreAussi, dès l’ouverture dudit Appstore (le 22 mars 2011), Amazon se voyait assigné en justice pour publicité mensongère.

La forte ressemblance avec la dénomination App Store (à une majuscule et un espace près) pouvait, au dire d’Apple, entraîner confusion dans l’esprit des consommateurs.

Pour sa défense, le fabricant des produits Kindle avait considéré le mot comme générique, réfutant par là même toute violation de marque.

Si la juge Phyllis Hamilton, chargée de l’affaire, n’a pas retenu cet argument, elle a tout de même indiqué que « la marque à la Pomme » n’était pas parvenue à justifier du préjudice invoqué.

« Apple n’a pas démontré qu’Amazon avait présenté au consommateur de fausses descriptions pouvant les tromper« , a résumé la magistrate.

Et de mentionner par ailleurs la distinction claire entre les deux boutiques, qui proposent respectivement des applications pour Android et iOS. Impossible, à cet égard, de s’y méprendre.

Ce verdict – contre lequel Apple a la possibilité d’interjeter appel – s’inscrit dans la lignée d’une décision préliminaire prononcée à l’été 2011, autorisant Amazon à utiliser le terme « Appstore » jusqu’à la tenue du procès, en octobre 2012.

La justice doit encore statuer d’une éventuelle violation de marque déposée. Dans cette procédure, le verdict est différé au 19 août.

Apple tente de se réserver l’usage exclusif du mot « App Store » en le faisant breveter. Amazon, comme Microsoft, s’y oppose.

 

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : êtes-vous incollable sur Amazon ?

Crédit photo : Junial Enterprises – Shutterstock.com

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



4 replies to Amazon conforté dans l’utilisation du terme Appstore
  • Le 3 janvier 2013 à 17:43 par Wizza

    Ça prou e juste qu’ils n ont aucune créativité et qu’ils veulent juste profiter du succès d Apple …

  • Le 3 janvier 2013 à 17:43 par Wizza

    Ça prouve juste qu’ils n ont aucune créativité et qu’ils veulent juste profiter du succès d Apple …

    • Le 3 janvier 2013 à 18:43 par lip

      Non Wizza. Ca prouve juste que apple veut s’accaparer un terme général :App Store, qui signifie en traduction mot à mot : magasin d’application.
      Amazon n’a surtout pas besoin de copier apple, vue le succès qu’il a, et surtout, il ne touche pas le même publique.

  • Le 3 janvier 2013 à 18:59 par heco

    Faire breveté un rectancle au bord arrondi,j’adore la créativité d’apple.
    Cela fais des mois qu’ils sont en retard en terme d’innovation, et tout et bons pour bloquer la concurence

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

20:10:51