Amazon Dash : un cybermarché à portée de télécommande

Marketing
amazon-dash

Avec la télécommande Dash, Amazon établit une passerelle “physique” vers son cybermarché pour convaincre les consommateurs de faire leurs courses en ligne.

Amazon accélère sa conquête de la maison connectée.

Après l’officialisation de sa set-top box Fire TV, le groupe e-commerce américain renoue avec son coeur de métier en s’appuyant sur son service de livraison et d’alimentation baptisé Fresh. Jusqu’alors lié à un site Web et à une application mobile permettant d’établir des listes de courses et de passer commande pour recevoir la marchandise à domicile, ce “cybermarché” est désormais accessible… via la télécommande Dash.

Seuls certains résidents américains – habitant Seattle, San Francisco ou le sud de la Californie – sont pour l’heure éligibles. Il leur faut s’inscrire au préalable pour tester ce dispositif présenté comme “une source d’économies”. Et pour cause : la liste s’enrichit selon les besoins. Lorsqu’un produit vient à manquer, il suffit de scanner le code-barres de l’emballage… ou de passer commande par reconnaissance vocale, grâce au microphone intégré.

Amazon évoque “plus de 500 000 articles” référencés, des pommes rouges aux cordes de guitare. Stockées dans le cloud, les courses sont visibles à tout moment sur le compte de l’utilisateur, qui doit valider sa commande et choisir son mode de livraison : sur le palier à J+1 ou bien en main propre dans un créneau horaire à la convenance de l’acheteur.

La mise en oeuvre d’une stratégie de livraison prédictive n’est pas à exclure sur un plus long terme. La multinationale a déposé un brevet en ce sens fin janvier. Les données collectées sur les clients (historiques des commandes et des retours, produits ajoutés au panier, recherche effectuées… ou encore le temps passé par le curseur de la souris sur un produit donné) pourraient servir à prévoir leurs achats. Les produits convoités seraient alors acheminés vers des entrepôts plus proches du consommateur. Et ce système permettrait de dissuader les acheteurs pressés potentiels de se tourner vers les canaux physiques de proximité.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Amazon ?

Crédit photo : Amazon


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur