Amazon Echo – Google Home : une bataille qui déteint sur le marché du PC

PCPoste de travail
marche-pc-2017

Gartner, comme IDC, établit une corrélation entre l’émergence des assistants virtuels de type Amazon Echo et le déclin persistant du marché mondial du PC.

En déclin depuis cinq ans, le marché mondial du PC restera sur cette dynamique en 2017.

Cette prévision que Gartner avait établie il y a tout juste un an s’est vérifiée : à 262,5 millions d’unités, Chromebooks non compris, les volumes de livraisons se sont contractés de 2,8 % par rapport à 2016.

Le 4e trimestre n’a pas fait exception à la tendance, avec 71,556 millions de PC au compteur (- 2 %).

Au cours de cette période, les ventes sont reparties à la hausse en Asie-Pacifique (+ 0,6 point d’une année sur l’autre, à 25 millions d’unités). Le retour à la croissance sur le marché chinois – une première depuis 2012 – s’explique notamment par le succès du Single’s Day (11 novembre), dont les acteurs du e-commerce se sont emparés.

Également au vert en Amérique latine, les indicateurs sont relativement stables en région EMEA (- 1,4 point, à 21,8 millions de PC), mais restent défavorable aux États-Unis (- 8 %, à 15,214 millions de machines), où les ventes sont cannibalisées non seulement par les smartphones, mais aussi par de « nouveaux terminaux », en tête desquels les assistants personnels de type Amazon Echo.

S’étant figuré l’évolution du comportement des consommateurs, marqué par des achats de moins en moins impulsifs et de plus en plus associés à un véritable besoin, Gartner estime que le marché, à défaut de progresser en volume, croîtra en valeur sur l’année 2018.

Apple : le quatrième larron

IDC dresse des constats similaires, que ce soit pour l’Asie-Pacifique, les États-Unis… ou l’EMEA, sur fond d’entrée en vigueur imminente (le 28 mai 2018) pour le nouveau règlement européen sur la protection des données.

Ses chiffres diffèrent légèrement de ceux d’IDC : il est question de 70,579 millions de PC livrés sur le trimestre (+ 0,7 %, soit une hausse sans précédent depuis 2012) et de 259,529 millions sur l’année (- 0,2 %, dans la continuité d’un repli de 5,6 % l’année dernière).

Les deux cabinets s’accordent sur la concentration du marché, détenu à environ deux tiers par quatre constructeurs : HP, Lenovo, Dell et Apple.

Le premier a vendu, selon Gartner, 16,076 millions de PC au 4e trimestre 2017 (+ 6,6 % sur un an), captant 22,5 % du marché.

Seul à enregistrer une croissance aux États-Unis, le groupe américain reprend les rênes à Lenovo, dont les ventes reculent de 0,7 %, à 15,742 millions de PC – soit 22 % du marché.

Dell se maintient au troisième rang avec une part de marché de 15,2 % (10,841 millions de PC ; + 0,7 %), devant Apple, crédité de 7,6 % (5,449 millions de Mac).

Même top 4 sur l’année 2017, HP captant 21 % du marché (+ 1,5 point), contre 20,8 % pour Lenovo (+ 0,1 point), 15,2 % pour Dell (+ 0,6 point) et 7,4 % pour Apple (+ 0,5 point).

L’écart est un peu plus grand chez IDC, qui crédite HP de 22,7 % du marché sur l’année 2017 (+ 1,8 point), contre 21,1 % pour Lenovo (- 0,2 point). Dell et Apple suivent, à respectivement 16,1 % (+ 0,4 point) et 7,6 % (+ 0,5 point).

Crédit photo : sagesolar via Visualhunt / CC BY


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur