Amazon étend son offre de cloud computing à Windows

Cloud

La plate-forme Elastic Cloud Compute (E2C) prendra désormais en charge Windows Server et SQL Server en Europe.

Amazon Web Services vient d’étendre son service Web Elastic Cloud Compute (EC2) en Europe afin de prendre en charge les plates-formes Windows Server et SQL Server de Microsoft. EC2 permet aux entreprises de déployer des serveurs sur un système hébergé en “nuage” (cloud computing). Les clients sont alors facturés en fonction des ressources serveurs utilisées.

Les développeurs pourront utiliser Amazon EC2 pour déployer des applications, notamment ASP.NET, Ajax, Silverlight et Internet Information Services, et permettre à leurs clients d’accéder aux ressources informatiques Windows.

“Nos clients européens utilisant des services Windows pourront reconnaître aujourd’hui qu’Amazon a levé l’une des dernières barrières à l’adoption du cloud computing”, estime Karl Deacon, directeur technologique de Capgemini Outsourcing UK. “Amazon EC2 sous Windows vient s’ajouter aux avantages déjà remarquables en termes de rapidité, de flexibilité et de réduction des coûts que nous offrons lors de la migration vers notre service Amazon européen.”

Amazon a également annoncé le lancement de sa console d’administration AWS en Europe. Cet outil d’administration Web facile à utiliser offre aux développeurs une vision rapide et globale de leur environnement de cloud computing.

Il permet également aux utilisateurs d’exécuter et d’arrêter facilement des instances EC2, d’afficher et d’exécuter des actions sur les instances en cours et de gérer les volumes Amazon Elastic Block Store.

Adaptation d’un article Vnunet.com en date du 4 mars 2009 et intitulé Amazon extends cloud computing to Windows


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur