Amazon Go : un concept d’épicerie du futur dévoilé aux Etats-Unis

E-commerceMarketing
amazon-go

Amazon révise l’approche de commerce physique avec un concept store ouvert à Seattle. Particularité d’Amazon Go : le passage traditionnel à la caisse disparaît.

Amazon ne se contente plus de la sphère du commerce électronique. Il veut renouveler l’expérience digitale en magasin physique. De manière radicale…Bienvenue dans l’ère Amazon Go.

L’idée d’un magasin bardé de capteurs technologiques est dans les cartons du groupe depuis 2012. La firme de Jeff Bezos précise le concept dans une contribution blog : « Il y a quatre ans, nous nous sommes demandés : et si nous pouvions créer une expérience de shopping sans files d’attente et sans caisses ? »

Ce fut le point de départ d’une réflexion qui se concrétise maintenant avec Amazon Go. Le client n’a plus besoin de passer à la caisse physique pour finaliser ses achats. Avec, au final, la promesse d’un parcours client plus fluide en magasin.

La première supérette Amazon Go est ouverte à Seattle. Pour l’heure, il s’agit d’un programme bêta et le magasin est exclusivement ouvert aux employés du groupe Internet marchand. Une ouverture grand public est escomptée début 2017.

Amazon a joué la carte du commerce alimentaire de proximité, avec une surface contenue de 170 m2. Il suffira alors d’avoir un compte Amazon, un smartphone et l’application idoine.

Le client prend physiquement les produits qu’il désire dans les rayons : « Pas de files d’attente, pas de vérification en sortie. »

Avec son concept de magasin, Amazon va au-delà du paiement mobile sans contact, déjà censé fluidifier l’expérience d’achat.

Parcours client fluide

L’enseigne évoque une expérience dite de « Just Walk Out Shopping » : le client valide son entrée en magasin avec l’app embarquée sur son smartphone et une borne sans contact.

Concrètement, les technologies wireless déployées dans le magasin sont en mesure de détecter quand les produits sont retirés des rayons ou bien remis en place.

Une fois ses emplettes terminées, le client n’a qu’à s’avancer vers la sortie du magasin pour boucler le process d’achat : validation automatique du panier, règlement de la transaction, accusé de réception dématérialisé via l’application Amazon Go.

Les technologies avancées mises ici en oeuvre sont similaires à celles utilisées dans les voitures autonomes, à savoir la vision assistée par ordinateur (computer vision), l’exploitation de nombreux capteurs de mouvement et le deep learning (technologie d’intelligence artificielle basées sur les « réseaux neuronaux »).

Selon The Wall Street Journal, 2000 relais Amazon Go pourraient être déployés aux Etats-Unis.

Et dépasser le stade de la supérette nouvelle génération pour penser à des formats de supermarché voire d’hypermarché…

Walmart, le concurrent issu de la grande distribution traditionnelle, peut commencer à trembler ?

Vidéo promotionnelle du concept Amazon Go (via YouTube) :

(Crédit : @Amazon)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur