Amazon inaugure sa régie publicitaire pour Android

CloudMarketingPublicité
téléphonie mobile 2012

Amazon vient marcher sur les plates-bandes du réseau Google AdMob avec une régie publicitaire qui permettra aux développeurs de monétiser leurs applications Android.

Amazon pose les premiers jalons d’une régie publicitaire qui permettra aux développeurs de monétiser, via l’API Mobile Ads, leurs applications Android.

Vouée à s’opposer au réseau Google AdMob lorsqu’elle aura dépassé le stade de la bêta, cette plate-forme n’est pour l’heure accessible qu’aux Etats-Unis.

Plusieurs marques qui disposent d’espaces commerciaux sur Amazon.com ont pris part aux expérimentations. Duracell a mis en avant sa station de recharge sans fil Powermat ; Nature’s Bounty, ses compléments alimentaires.

A leur disposition, des formats d’affichage traditionnels. En l’occurrence, des bannières promotionnelles statiques ou animées.

Avec à son actif plusieurs millions d’utilisateurs de ses services, Amazon a mené un travail de fond sur le ciblage pour rendre la publicité plus pertinente, propices au retour sur investissement pour les annonceurs.

Le cyber-marchand, qui diffusera lui-même des réclames pour ses tablettes et liseuses Kindle, s’engage à concilier les attentes des marques et des consommateurs “en délivrant le bon contenu au moment adéquat“.

Il s’agira pour ce faire d’adresser les implications complexes d’une ère post-PC qui influence significativement les modes de consommation, lesquels convergent vers un modèle “à la demande”.

Élément clé dans une stratégie bâtie autour d’Android, cette régie publicitaire, bien qu’intégrable à tous les parcs logiciels dont Google Play, imposera aux développeurs de publier leurs applications sur l’App Shop d’Amazon.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Amazon ?

Crédit photo : Michelangelus – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur