Amazon inaugure une marketplace sur une plate-forme d’Alibaba

E-commerceMarketing
amazon-alibaba

Amazon a ouvert une boutique en ligne sur Tmall.com, plate-forme Web de vente de professionnels à particuliers appartenant au géant du e-commerce chinois Alibaba. Une manœuvre stratégique ?

Ce n’est pas l’entente cordiale entre les deux géants mondiaux du e-commerce, Amazon et Alibaba. La salve vient cette fois-ci de l’Américain, qui a tout simplement ouvert une boutique sur une des plates-formes d’Alibaba, numéro un du commerce en ligne.

Le service Web d’Alibaba concerné est Tmall.com, plate-forme destinée à la vente de produits de professionnels à particuliers (B2C).

Le groupe Internet chinois exploite plusieurs sites Internet, qui représenteraient 80% du e-commerce chinois, comme TaoBao (CtoC, 500 millions de clients), Alibaba.com (portail BtoB)  ou encore Alipay (paiement en ligne).

Amazon propose aux cyber-acheteurs sur Tmall.com plus de 500 produits de diverses catégories (vêtements, chaussures, accessoires de cuisine, jouets, alimentation,…).

A noter que le groupe Internet américain avait déjà ouvert en 2004 sa propre plate-forme d’e-commerce en Chine, baptisée Amazon.cn, issue du rachat du site Web chinois Joyo.com.

Mais, face à l’omniprésence d’Alibaba sur le sol chinois, le service Web d’Amazon n’a pas su rencontrer sa clientèle.

Si Alibaba est souvent présenté comme le grand concurrent d’Amazon sur le secteur du e-commerce, un point majeur les différencie. Contrairement au groupe américain, Alibaba ne dispose pas d’entrepôts dans lesquels il stocke ses produits : il ne représente qu’un intermédiaire entre vendeurs et acheteurs, à l’image du modèle proposé, par exemple, par PriceMinister ou eBay.

En revanche, un autre site chinois, JD.com, numéro deux du e-commerce en Chine, derrière Alibaba bien sûr, est exactement installé sur le même créneau qu’Amazon, et fonctionne lui aussi sur le principe de produits stockés.

De là à imaginer qu’Amazon compte sur Alibaba pour torpiller JD.com, il n’y a qu’un pas…

 

Crédit image : rvlsoft – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur