Amazon lance une pique à l’iPad Mini

MobilitéTablettes
Amazon Kindle Fire contre iPad Mini tablettes

D’une publicité présentée sous la forme d’un comparatif technique sommaire entre l’iPad Mini et la Kindle Fire HD, Amazon fait sus à Apple sur le marché des tablettes.

Au moyen d’un comparatif technique dressé entre l’iPad Mini et la Kindle Fire HD, Amazon pimente un peu plus sa rivalité entretenue avec Apple sur le marché des tablettes tactiles et plus particulièrement le segment du 7 pouces.

C’est sans compter la récente offensive de Google.

A l’heure de lever le rideau sur l’iPad Mini, Apple avait d’ailleurs joué la comparaison sans concession avec la Nexus 7 du groupe Internet de Mountain View, explicitement dénigrée pour “son écran trop petit” et “son gabarit rédhibitoire“.

Avec la perspective d’un fauteuil pour trois sur le segment du 7/8 pouces, ces critiques s’adressaient tout autant à Amazon.

Le cyber-marchand a pris le pli jusqu’à se retourner ostentatoirement contre la nouvelle tablette de “la marque à la Pomme”, provoquant le duel sur son site Internet américain, par le biais d’une publicité.

Face aux 329 dollars de l’iPad Mini 16 Go, le premier différenciateur reste le prix : 199 dollars pour une tablette Kindle Fire HD dotée de la même capacité mémoire.

Amazon se fait toutefois fort d’étayer sa démonstration au moyen d’un comparatif plus poussé, quoique sommaire. La confrontation est en effet habilement recentrée sur certains points précis de la fiche technique.

Tout d’abord, l’écran. Dans l’absolu la Kindle Fire HD, en 1280 x 800 points sur 7 pouces (soit 216 ppp) conserve l’avantage sur une rivale dont la résolution plafonne en 1024 x 768 sur 7,9 pouces, pour 163 ppp.

En outre, la lecture de vidéos haute définition (16:9) sur l’iPad Mini entraîne l’apparition de bandes horizontales. Ceci est dû au format d’affichage 4:3 retenu pour favoriser des usages comme la lecture et la navigation Internet.

Plus indéniable encore, le rendu sonore s’effectue en stéréo sur la tablette d’Amazon, quand celle d’Apple n’intègre qu’un haut-parleur mono, incitant par là même à l’utilisation d’un casque.

La comparaison s’étend au chapitre du Wi-Fi, mais elle est plus floue alors que les deux produits embarquent chacun une interface bibande (2,4 et 5 GHz) à la norme 802.11n.

Par ailleurs, Amazon passe sous silence d’autres aspects où le match est plus à son désavantage.

Ce n’est pas tant au niveau des processeurs que se fait la différence (un TI OMAP 4460 double coeur à 1,2 GHz avec GPU PowerVR pour la Kindle Fire HD ; un A5 bicoeur à 1 GHz avec également un PowerVR pour l’iPad Mini).

La balance penche plus sensiblement en faveur d’Apple en termes de gabarit, avec quelque 310 g pour 7,2 mm d’épaisseur. Amazon 395 g pour 1 cm.

Ce constat vaut tout autant pour l’appareil photo, annoncé à 1,3 million de pixels sur la Kindle Fire, contre 5 millions et une optique aux caractéristiques globalement plus flatteuses sur l’iPad Mini.

Il semble néanmoins que les deux tablettes, bien que liées à des écosystèmes fermés, ne jouent pas dans la même cour. Connecté à l’App Store d’iOS, l’iPad Mini s’adresse a priori aux consommateurs d’applications.

A contrario, la Kindle Fire (HD) – qui vient d’arriver en Europe – constitue, tout comme la Google Nexus 7, une porte ouverte vers un écosystème de contenus.

Amazon s’appuie en l’occurrence sur un catalogue de quelque 22 millions de livres, magazines, chansons et applications, centralisés sur une plate-forme “maison”.

Le pionnier du commerce en ligne a même amorcé une campagne publicitaire à la télévision pour préparer les fêtes de fin d’année. C’est une première depuis la prise d’exercice de la filiale française, en l’an 2000.

Crédit photo : ER_09 – Shutterstock.com

Apple iPad Mini

Image 1 of 5

L'iPad mini de face
Assez compact pour être tenu d'une seule main

———– Quiz ITespresso.fr ————-
Etes-vous un expert d’Amazon.com ?
Evaluez vos connaissances sur notre quiz
——————————————–


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur