Amazon Launchpad : un tremplin commercial pour les start-up ?

E-commerceEntrepriseMarketingStart-up
amazon-launchpad
2 1

Pour accompagner les start-up dans la commercialisation de leurs produits, Amazon lance la plate-forme Launchpad, en association avec l’écosystème du financement.

Des accélérateurs comme Techstars et Y Combinator, des fonds de capital-investissement parmi lesquels Firstmark Capital et Andreessen Horowitz, des plates-formes de crowdfunding tel Indiegogo, des communautés de business angels à l’image de CircleUp… Ils sont une trentaine dans le cercle de partenaires d’Amazon pour l’ouverture de Launchpad.

Cette plate-forme doit faciliter le passage à la phase marché pour les start-up qui ont finalisé le développement de leur produit. Elle vise en premier lieu les équipes dirigeantes qui n’ont pas ou peu de notions en commercial/marketing.

Amazon aidera les jeunes pousses à construire la réputation de leur marque avec des pages dédiées, des vidéos, des foires aux questions et d’autres formats impactants. Le groupe e-commerce gérera également les stocks. Il prendra aussi en charge la livraison via son réseau de distribution, tout en assurant éventuellement le service client moyennant une commission sur les ventes.

En fonction du niveau de maturité des start-up, le développement se concentrera dans un premier temps sur les États-Unis, avant d’envisager une commercialisation à l’international, « dans 80 pays » via une dizaine de portails localisés.

Les sociétés non affiliées à l’un des partenaires officiels de Launchpad peuvent poser leur candidature pour rejoindre la plate-forme, mais leurs demandes seront évaluées au cas par cas. Si elles sont acceptées, leurs produits seront mis en avant sur plusieurs aspects ; notamment auprès des membres du programme Amazon Prime et du Club des Testeurs Amazon Vine.

Parmi les quelque 200 produits référencés à l’heure actuelle, certains l’étaient déjà sur Amazon avant l’ouverture de Launchpad.

L’offre est répartie en quatre catégories : « santé/bien-être » avec par exemple un thermomètre médical connecté, « alimentation » avec de nombreux produits étiquetés « commerce équitable », « maison » avec notamment des systèmes de vidéosurveillance et « gadgets » pour le multimédia ou encore l’automobile.

Crédit photo : Lisa S. – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur