Amazon One : la bataille de la logistique se joue aussi dans les airs

E-commerceMarketing
amazon-one
2 6

Ça se précise concernant le réseau de fret aérien qu’Amazon cherche à constituer pour améliorer sa logistique aux États-Unis. Danger pour UPS et consorts ?

Le commerce électronique donne des ailes à Amazon.

Le groupe américain franchit une nouvelle étape dans sa stratégie visant à s’approprier l’ensemble des processus de la chaîne logistique.

Et quelle étape : jeudi 4 août à Seattle, le voile était levé sur le premier avion « Prime Air ».

Selon Recode, présent sur place, une dizaine d’appareils gros-porteurs du même type sont déjà en service sur le territoire américain. Mais ce Boeing 767, loué à la compagnie cargo Atlas Air, est le premier à arborer les couleurs d’Amazon.

Le groupe dirigé par Jeff Bezos compte exploiter, dans un horizon de deux ans, 40 de ces avions baptisés « Amazon One ». Certains seront mis disposition par une autre compagnie cargo : Air Transport Services Group.

Vols intérieurs

Dans un premier temps, ce réseau de fret aérien ne sera opérationnel qu’aux États-Unis, principale zone d’activité d’Amazon avec, sur le 2e trimestre 2016, près de 18 milliards de dollars de revenus, sur un chiffre d’affaires mondial avoisinant les 30 milliards.

L’idée initiale n’est pas tant de court-circuiter totalement des prestataires comme UPS et DHL, mais d’introduire davantage de flexibilité dans la gestion logistique, tout particulièrement dans les périodes de forte demande, en tête desquelles les fêtes de fin d’année. À plus long terme, les cartes seront probablement redistribuées…

En plus de maîtriser le paramètre temps, Amazon peut adapter son maillage du territoire et créer des liaisons entre ses entrepôts, désormais au nombre de 145 dans le monde, dont 20 centres de tri dont l’activité est régulée par des algorithmes. L’acquisition de plusieurs centaines de camions – ou plus exactement de remorques – s’inscrit dans la même logique.

Il s’agit aussi d’honorer les engagements pris envers les abonnés à l’offre Prime (Premium en France). En l’occurrence, la livraison en 2 jours sur un grand nombre d’articles.

Le programme Prime Air comprend par ailleurs un volet drones. Des expérimentations vont démarrer au Royaume-Uni avec du pilotage hors vue ; ce que les États-Unis n’ont pas encore autorisé. En tout cas à Amazon.

Crédit photo : Business Wire


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur