Amazon ouvrirait son portefeuille SaaS aux communications unifiées

CloudEntrepriseFusions-acquisitionsStart-up
amazon-visioconference
4 5 1 commentaire

Amazon pourrait lancer une offre SaaS de communications unifiées basée sur les technologies de Biba, start-up qui serait discrètement passée dans son giron.

Amazon Web Services dévoilera-t-il, à l’occasion de son événement re:Invent qui se tiendra du 28 novembre au 2 décembre à Las Vegas, une plate-forme de communications unifiées ?

C’est probable, à en croire TechCrunch.

La solution pourrait être fondée sur les technologies de la start-up Biba, dont le groupe américain aurait discrètement fait l’acquisition l’an passé.

GeekWire avait suggéré ce rapprochement la semaine passée, à l’appui de documents enregistrés en septembre 2015 par le secrétariat d’État du Delaware et faisant état d’une fusion de Biba avec une entité nommée Justin Acquisition.

Cette dernière est basée à la même adresse que les locaux d’Amazon à Seattle. Son dossier d’immatriculation a par ailleurs été géré par une assistante juridique qui, à l’époque, travaillait pour le groupe américain.

On peut trouver trace d’un article de janvier 2016 qui annonçait le passage de Biba dans le giron d’Amazon, sans plus de précisions. Mais aussi de deux brevets accordés à la start-up – sur un système de visioconférence et une techno de streaming audio – et dont la propriété a été transférée ces dernières semaines à la société de Jeff Bezos.

Silencieux depuis août 2015 sur ses comptes de réseaux sociaux, Biba avait donné signe cet été en mettant à jour ses applications iOS et Android. Son dernier tour de table, d’un montant de 15 millions de dollars, remonte à la mi-2013, avec la participation d’Enrique Salem, ex-CEO de Symantec… dont provient l’ensemble de l’équipe dirigeante* de la jeune pousse.

Proposant les conférences audio (jusqu’à 100 personnes) et vidéo (16 participants sur desktop ; 8 sur iPad) avec des fonctions de planification (Outlook, Google), de partage d’écran ou encore de bureau distant, l’offre de Biba compléterait le portefeuille SaaS d’Amazon, qui comprend déjà WorkMail pour la messagerie électronique et WorkSpaces pour les espaces de travail virtualisés.

* Le CEO et cofondateur Carlin Wiegner avait auparavant fondé CubeTree, outil collaboratif orienté réseau social d’entreprise, finalement acquis par SuccessFactors (lui-même absorbé ensuite par SAP).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur