Amazon pourra enfin tester la livraison par drone aux USA

JuridiqueLégislationRégulations
amazon drone

Amazon a reçu l’accord de la FAA, l’agence fédérale de l’aviation américaine, pour tester, de façon encadrée, la livraison de colis par drone au domicile de ses clients aux Etats-Unis.

Un soulagement pour Amazon ! L’e-commerçant a reçu l’autorisation de faire livrer, aux Etats-Unis, ses colis par drone via son service Prime Air.

Cet accord a été délivré par la FAA (Federal Aviation Administration), l’Agence gouvernementale chargée de l’aviation civile sur le territoire américain, en délivrant à Amazon une « licence expérimentale » lui permettant, dans un premier temps, d’avancer sur la recherche et le développement et la formation de personnel compétent.

L’e-commerçant se voit tout de même soumis à quelques restrictions : les drones ne sont autorisés à voler qu’en journée et au maximum à 112 mètres d’altitude (400 pieds).

En outre, ces petits engins devront rester dans le champ de vision du pilote, qui devra être titulaire d’une licence adéquate.

Amazon s’engage également à communiquer à la FAA des données mensuelles concernant le nombre de vols organisés, leur durée et les éventuelles anomalies rencontrées.

En 2014, le groupe Internet avait en effet annoncé son intention de développer son nouveau système de livraison des commandes par des drones au domicile de ses clients, du moins ceux résidant en maison.

Reste que ce mode de livraison en vol par ces petits engins téléguidés se heurte à des difficultés juridiques et des problèmes de sécurité : survol de zones sécurisées, entrée sur des propriétés sans autorisation, collision avec d’autres appareils en vols,  avec des passants et des voitures, chute de drones défectueux…

 

Crédit image : gualtiero boffi – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur