Amazon prêt à prendre la main sur le transport maritime

E-commerceJuridiqueMarketingRégulations
amazon-cargo-Chine
2 12

Les autorités américaines ont autorisé Amazon à devenir transporteur maritime et à acheminer des produits par cargo de la Chine aux Etats-Unis.

Amazon multiplie les canaux de livraison. Après le transport de ses colis par voies terrestres et aériennes, l’e-commerçant américain teste l’acheminement maritime : il est parvenu à faire enregistrer sa filiale chinoise, Amazon China (Beijing Century JOYO Courier Service) auprès de l’autorité de fret maritime américaine, la Federal Maritime Commission (FMC).

Les autorités américaines ont autorisé Amazon à devenir transporteur maritime et à acheminer des produits par cargo de la Chine aux Etats-Unis. Ainsi Amazon est autorisé à transporter de la marchandise entre la Chine et les Etats-Unis par cargo.

Selon The Financial Times, le groupe américain est en capacité de réserver des conteneurs pour les mettre à la disposition de ses clients.

Cette licence l’autorise également à acheminer des produits pour d’autres entreprises chinoises.

Amazon compte bien ainsi mettre la main sur le système de livraison de marchandises opérés par ses vendeurs chinois, entre la Chine et le continent américain. Prix et conditions avantageuses pourraient appâter les commerçants chinois qui veulent exporter leurs produits aux USA.

Le géant du e-commerce a donc décidé de faire feu de tout bois pour maîtriser de bout en bout sa chaîne logistique, de la préparation des commandes à la livraison à domicile des colis, en passant par le transport des paquets.

Rappelons qu’il est actuellement en négociations aux Etats-Unis pour louer des Boeing 767 et devenir officiellement transporteur aérien à visée commerciale.

Sans oublier la toute nouvelle mainmise d’Amazon sur le spécialiste français de la livraison de colis Colis Privé.

 

Crédit image : Federico Rostagno – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur