Amazon revoit le prix de certains de ses e-books à la hausse

CloudMobilitéTablettes

A la demande impérieuse de l’éditeur Macmillan, Amazon revoit pour la première fois à la hausse le prix de vente des e-books de la maison d’édition américaine proposés sur le Kindle Store.

Amazon ne règne pas en maître sur le monde de l’édition. Le site d’e-commerce vient d’accepter, contraint et forcé, les conditions de l’éditeur américain Macmillan pour qu’Amazon puisse continuer à vendre à ses clients des ouvrages de la célèbre maison d’édition destinés aux différentes versions de son Kindle, son lecteur d’e-books.

En effet, Amazon propose dans son Kindle Store, sa librairie électronique, quelques 300 000 e-books, dont une grande majorité en langue anglaise, et une centaine de journaux et magazines.

Parmi ces e-books, Amazon commercialise pour ses Kindle des ouvrages électroniques d’auteurs célèbres comme Rudyard Kipling (Le Livre de la Jungle), Lewis Carroll (Les Aventures d’Alice au Pays des Merveilles) ou encore Dan Brown (Da Vinci Code), vendus sur le Kindle Store au prix plancher de 9,99 dollars.

Des prix beaucoup trop bas, a estimé l’éditeur Macmillan, qui a demandé à Amazon de vendre ses ouvrages en version électronique sur sa librairie numérique à des prix compris entre 12,99 et 14,99 dollars pièce.

Les éditeurs en position de force ?

Un coup de bambou pour Amazon, qui a fait des e-books à prix cassés un de ses atouts pour arriver à séduire les consommateurs. Dans un premier temps, l’e-commerçant a refusé d’accéder à la demande de Macmillan.

En signe de contestation, Amazon a même  bloqué pendant deux jours le téléchargement des e-books issus de la maison d’édition américaine… avant de céder à ses revendications, en ne manquant pas de souligner que les nouveaux prix de ces livres électroniques étaient “inutilement élevés”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur