Amazon s’accorde avec l’US Postal Service pour livrer aussi le dimanche

Marketing
amazon-livraison-dimanche

Le grand groupe e-commerce américain s’est mis d’accord avec la Poste américaine pour livrer les commandes, y compris le dimanche. Dans un premier temps limité à L.A. et New York, le service concernera tout le territoire américain d’ici fin 2014.

En proie à des difficultés majeures depuis des mois, l’US Postal Service (la Poste américaine) vient de trouver un petit bol d’oxygène en signant un accord avec Amazon.

La firme de Jeff Bezos voulait en effet livrer ses clients y compris le dimanche. Et Amazon a donc réussi à s’entendre avec l’USPS pour se charger de cette mission. De plus au même tarif que les autres jours de la semaine.

Une aubaine pour Amazon qui, dans un premier temps, va limiter le service à ses clients “Prime” (les clients en comptes privilégiés) et aux seules mégalopoles de Los Angeles et New York.

Mais le géant du e-commerce – qui avait récemment lancé un service de livraison de produits frais – a indiqué prévoir un déploiement à Washington, puis à la totalité des états US (hors Alaska et Hawaï sans doute) et à tous les clients d’ici fin 2014. Et ensuite hors des frontières ?

Selon The Washington Post, la vraie nouveauté s’agissant d’US Postal n’est point la livraison le dimanche, chose que la Poste américaine faisait déjà – mais avec un surcoût non négligeable, au même titre qu’UPS ou FedEx – mais qu’elle se soit engagée à appliquer le même tarif que les autres jours de la semaine…

Une livraison 7/7 qui devrait booster logiquement l’activité des deux partenaires, et sans doute donner des idées aux concurrents d’Amazon, aux USA et ailleurs, ainsi qu’à ceux de l’USPS qui va mettre progressivement à disposition du site e-commerce ses quelques 500 000 employés et ses 31 000 bureaux de poste à travers le pays.

La Poste américaine se dit même prête à augmenter ponctuellement ses effectifs dans certains de ses bureaux afin d’améliorer sa qualité de services.

L’US Postal Service, qui a perdu quelques 21 milliards de dollars au cours des deux dernières années, est depuis des mois en proie à de graves difficultés, son volume de lettres distribué ayant chuté de moitié au cours de la dernière décennie.

Le tout dans un contexte où les citoyens américains sont de plus en plus habitués à payer leurs factures en ligne et à utiliser toutes les nouvelles formes de communication (chat Web , SMS, réseaux sociaux) pour rester en contact avec leurs proches.

D’où le ouf de satisfaction du Postier Général Patrick R. Donahoe qui, dans un communiqué, a expliqué : “Comme les achats en ligne ne cessent de croître, l’US Postal est très heureux d’offrir aux acteurs comme Amazon la possibilité de livrer leurs colis le dimanche.”

Ce, même si la Poste US bénéficiait déjà de l’envolée du e-commerce outre-Atlantique (en 2012, le nombre de colis livrés par l’agence a atteint 3,5 milliards, contre 3,3 milliards un an plus tôt et 3,1 milliards en 2010).

Côté Amazon, Dave Clark , VP opérations mondiales et service clientèle d’Amazon, a déclaré auprès du Washington Post (qui appartient à Jeff Bezos) : “Cette nouveauté fait partie d’un effort continu d’Amazon pour faire du shopping en ligne une expérience normale tous les jours de la semaine.”

————

Quiz : Etes-vous incollable sur Amazon ?

———-

Credit photo : Shutterstock.com –  Copyright : Northfoto

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur