Amazon : le shopping par les hashtags

CloudE-commerceMarketing
amazon-hashtag-twitter

En exploitant les hashtags #AmazonCart et #AmazonBasket, les twittos américains et britanniques peuvent désormais ajouter des produits dans leur panier Amazon sans quitter le réseau social.

Dans la lignée de ses accords stratégiques signés en 2013 avec Starbucks et American Express, Twitter renforce son implication dans la sphère du commerce électronique.

Le réseau social met ses hashtags à contribution pour permettre aux twittos de faire des courses en ligne sans quitter leur fil d’actualités. Le principe est le suivant : plusieurs marques partenaires vont publier des tweets promotionnels auxquels l’utilisateur pourra répondre avec le mot-clé #AmazonCart (aux Etats-Unis) ou #AmazonBasket (au Royaume-Uni) pour ajouter le produit dans son panier Amazon. Le tout sans avoir à visiter le site du marchand, sauf pour finaliser la transaction.

“Ajoutez-le maintenant, achetez-le plus tard” : slogan évocateur pour cette fonctionnalité qui, selon les deux sociétés, dispense d’utiliser plusieurs applications et sites Web pour réaliser des achats en ligne. A condition d’avoir, au préalable, lié ses comptes Twitter et Amazon, l’utilisateur reçoit un mail de confirmation pour chaque objet inséré dans le panier. Il lui est par ailleurs toujours possible d’en partager le contenu sur les réseaux sociaux.

Alors qu’Amazon optimise la visibilité de sa plate-forme e-commerce, Twitter ne touchera – officiellement – aucun pourcentage sur les ventes réalisées. Mais cet accord pourrait lui permettre d’en savoir plus sur les habitudes de ses membres… et ainsi d’affiner la publicité ciblée.

Comme le note TechCrunch, la start-up américaine Chirpify, qui a levé 6 millions de dollars l’été dernier, propose un service similaire basé sur l’insertion de mots-clés (les “actiontags”) dans des publications sur les médias sociaux pour recevoir des informations à propos d’un objet… ou tout simplement l’acheter.

De son côté, Twitter a déjà exploité les hashtags en partenariat avec l’émetteur de cartes American Express, pour permettre aux twittos de régler leurs achats en ligne. Après avoir enregistré une carte de crédit compatible, l’utilisateur n’a plus qu’à signifier son intention d’acquérir un bien ou un service en publiant sur son fil d’actualités un mot-clé distinctif, défini par l’enseigne partenaire. Le compte @AmexSync mis en place pour l’occasion répond alors automatiquement d’un mot-clé aléatoire à retweeter pour recevoir un e-mail dans lequel se trouve un ultime lien de confirmation, valable 15 minutes.

Il est également question – au conditionnel – d’un accord avec la start-up américaine Stripe pour intégrer ses technologies de paiement électronique au sein de la fonction “Cards” conçue pour agrémenter les tweets de contenus enrichis. Twitter aurait déjà entrepris des démarches en ce sens, avec un dispositif destiné à transférer de l’argent entre utilisateurs, testé en interne, mais qui n’a jamais vu le jour officiellement.

Amazon

Image 1 of 15

Amazon.com : le roi Jeff Bezos
Après avoir travaillé dans plusieurs entreprises financières aux Etats-Unis, Jeff Bezos est un pionnier du commerce électronique avec Amazon.com. Historiquement la première librairie en ligne. Devenu un grand supermarché, la place de marché affiche désormais un CA de 48 milliards de dollars.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous d’Amazon ?

Crédit illustration : iQoncept – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur