Amazon touche à la reconnaissance vocale avec l’acquisition de Yap

Mobilité

Amazon vient discrètement de faire l’acquisition de la start-up Yap. Il s’agit pour le spécialiste de l’e-commerce de se doter de sa propre technologie de reconnaissance vocale.

Amazon a tenté de faire les choses discrètement. Mais un document rempli par Dion Acquisition Sub à l’attention de la SEC (Securities and Exchange Commission) et relatif à l’acquisition de la start-up américaine Yap, en septembre dernier, a permis de prendre connaissance des intentions du site d’e-commerce.

En effet, la société Dion Acquisition Sub est basée à Seattle dans l’Etat de Washington tout comme Amazon. Et pour cause, elle appartient à la société de Jeff Bezos.

La jeune pousse Yap a développé un service de Voicemail to Text qui permet de traduire des messages vocaux en texte qu’il est alors possible d’envoyer par mail ou par SMS. Elle travaille également sur la reconnaissance vocale du langage et met l’accent sur la technologie à l’usage des mobiles.

La société d’e-commerce n’a pas précisé les détails de la transaction, qu’elle n’a d’ailleurs pas confirmée.

Cette acquisition fait suite à celle de Touchco début 2010 qui a permis à Amazon d’apporter le multitouch sur la tablette Kindle Fire.

Le groupe américain a également acquis Pushbutton, spécialisée dans la lecture vidéo. A chaque fois, il s’est agi d’épauler le laboratoire Lab126, filiale d’Amazon, qui a développé la plupart des Kindle mais aussi la division qui a mis au point la tablette Kindle Fire.

Pour Amazon, il s’agit probablement d’aller plus loin dans l’utilisation de la voix comme interface avec le Kindle. La société a d’ailleurs déjà investi dans ce type de technologie par le passé. Ainsi, depuis la deuxième génération de Kindle, le Text-to-Speech est supporté.

Mais avec le rachat de Yap, on peut imaginer une interface vocale sur les prochaines générations de liseuses d’Amazon. Des commandes vocales permettraient ainsi de s’affranchir de l’utilisation des mains.

Et pour ce qui est de la tablette Kindle Fire, cela lui confèrerait un équivalent à Siri, le système de reconnaissance vocale d’Apple, qui n’est toutefois présent pour le moment que sur l’iPhone 4S et non sur l’iPad.

Sur la Kindle non tactile d’entrée de gamme, cela lui confèrerait également un regain d’intérêt.

Et sur tous ses appareils de façon général, ce serait un plus permettant de se différencier et de marquer des points face aux appareils concurrents de Barnes & Noble par exemple. Celle-ci vient d’ailleurs de dévoiler la Nook Tablet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur