Amazon Underground : le magasin d’applications Android où tout est gratuit

Apps mobilesMobilité
4 0

Amazon lance l’application Android Amazon Underground intégrant un App Store où les applications sont toutes gratuites ainsi que les achats in-app. Un pied de nez à Google et un nouveau modèle économique pour les développeurs.

Dans une lettre ouverte publiée sur son site, Amazon annonce le lancement de l’application Android Amazon Underground.

Cette simple application ouvre la porte à un App Store pour Android, donnant accès gratuitement à des centaines d’applications Android normalement payantes avec en sus les achats in-apps rendus également gratuits.

Une manière de généraliser à grande échelle le programme « Application gratuite du jour » qui disparaît pour l’occasion.

Amazon cite les exemples d’applications emblématiques et à succès telles que Office Professional 8, Goat Simulator et de PhotoSuite 4 ainsi que des titres avec achats in-app tels que Frozen Free Fall, Star Wars Rebels : Recon Missions, Angry Birds Slingshot Stella, Looney Tunes Dahs!…

En tout, Amazon avance que les coûts cumulés des applications et achats in-app s’élèvent à plus de 10 000 dollars. Une véritable aubaine pour les mobinautes.

Mais, pour comprendre comment Amazon en est venu à lancer un tel pavé dans la mare, il faut remonter à décembre 2014.

A cette époque, Google modifiait les règles de son Google Play Store. Première victime collatérale : Amazon qui avait introduit en octobre 2014 une rubrique listant des applications et des jeux Android dans son application Boutique Amazon.

Au grand dam de Google qui ne pouvait tolérer la présence d’une boutique alternative sur sa propre place applicative. Le 10 décembre dernier, Boutique Amazon était bouté hors du Google Play Store après que les conditions générales de publication d’une application aient été aménagées par la firme de Mountain View.

Mais, c’était sans compter sur la pugnacité d’Amazon qui contre-attaque maintenant avec Amazon Underground. Plus qu’une boîte de Pandore, c’est un tout nouveau modèle économique pour la distribution des applications mobiles.

Ce modèle lorgne largement du côté des services de streaming tels qu’Apple Music, Spotify ou encore Deezer et s’inspire directement de Kindle Ulimited, service qui rémunère l’auteur à la page lue.

Ici, concernant les achats in-app rendus gratuits, les développeurs de jeux mobiles sont rémunérés sur la base d’une utilisation à la minute.

« Pour être parfaitement clair, nous prenons à nos frais les charges par minutes de sorte que tout ça soit gratuit pour vous. Il suffit de chercher les applications avec la mention « réellement gratuit » ».

Amazon reste laconique sur les conditions précises de rémunération mais indique également que des partenariats ont été noués avec les développeurs d’applications et de jeux mobiles afin de les rendre gratuits via Underground.

Un modèle économique pérenne et non un coup d’éclat, prend soin de préciser la société dirigée par Jeff Bezos. On peut même avancer que ce nouveau mode de distribution des applications est totalement disruptif, venant chambouler les actuels mécanismes de distribution d’applications mis en place.

Amazon fait également d’une pierre deux coups en éliminant, pour le plus grand plaisir des mobinautes, les achats in-app pour l’utilisateur alors que ceux-ci sont devenus monnaie courante dans de nombreux jeux mobiles et même certaines applications.

Concrètement, Amazon Underground est automatiquement disponible sur les tablettes Fire HD et Fire HDX. Les utilisateurs de terminaux Android devront momentanément activer la possibilité d’installer une application d’une source externe.

Ensuite, il suffit de la télécharger directement depuis le site d’Amazon avant de cliquer dessus (via un navigateur de fichier) afin de lancer son installation.

Lettre d'Amazon au sujet de l'application Underground.
Lettre d’Amazon au sujet de l’application Underground.

 

Crédit photo : Amazon


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur