Amazon veut fédérer les dévoreurs de bouquins

Mobilité

Le premier site de vente de livres en ligne vient d’acquérir Shelfari, un site communautaire dédié aux passionnés de lecture.

Ce n’est pas la seule incursion d’Amazon dans le Web 2.0. Ainsi, le groupe de Jeff Bezos a également investi à hauteur de 40% dans le capital de LibraryThing, un site de réseau social concurrent de Shelfari. LibraryThing a près de 500 000 utilisateurs mais son interface est moins dynamique que celle de Shelfari.

“De l’ère analogique au numérique”

Dans le prolongement de son activité de distribution de livres, Amazon a développé d’autres canaux. L’initiative la plus visible étant l’e-book Kindle, dont les revenus sont estimés à 100 millions de dollars depuis son lancement en novembre dernier.

Amazon, visiblement enclin à la dépense, a aussi mis la main ce mois-ci sur AbeBooks, un site de vente de livres rares. Le site propose des livres dans différentes langues, dont le français. L’investissement d’Amazon au sein de sites de réseaux sociaux s’inscrit dans la continuité des décisions de son PDG Jeff Bezos, qui souhaite passer le livre “de l’ère analogique à l’ère numérique”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur