AMD a vendu plus de puces qu’Intel

Mobilité

Pour la première fois dans l’histoire du PC, Intel est devenu numéro 2 sur le marché du processeur : au mois de janvier, aux Etats-Unis, les ordinateurs équipés de puces AMD se sont mieux vendus que les modèles à processeur Intel !

C’est une première historique dans le monde des PC. Selon une étude réalisée par PC Data, en janvier, pour la première fois, le processeur qui s’est le plus vendu à travers l’achat de PC au détail sur le marché américain, n’est pas une puce Intel mais le K6-2 d’AMD.

Selon le cabinet d’études, AMD enregistre 43,9 % des ventes à l’unité en janvier 99 contre 40,3% pour Intel et 15,8 % pour Cyrix, bon troisième.

Les puces d’AMD se sont particulièrement bien vendues sur les configurations à moins de 1000 dollars (6000 francs). En janvier, le fondeur a dominé ce segment de marché en pleine croissance avec plus d’un PC vendu sur deux équipés d’un K6.

En volume, le segment des PC à moins de 1000 dollars est grimpé en flèche. Il représente aujourd’hui 65,6% du marché des PC vendus au détail aux Etats-Unis avec un prix moyen qui est tombé à 953 dollars.

Mais ce qui fait la force d’AMD est aussi une faiblesse. Le fondeur devance Intel sur un segment où les marges sont extrêmement faibles. Intel détient toujours plus de deux tiers du marché des PC à plus de 1000 dollars, un segment bien plus profitable. Le numéro un maintient en outre une pression énorme dans l’entrée de gamme et vient de baisser très significativement le prix de ses Celeron. Autant d’éléments qui font qu’AMD a prévenu ses investisseurs qu’il pourrait enregistrer des pertes pour le trimestre fiscal en cours.

Néanmoins, le challenger garde espoir. Il espère bien percer sur le segment des PC de milieu de gamme et de haut de gamme avec son tout nouveau K6-III (voir édition du 22 février 1999). Compaq et pour la première fois Gateway, jusqu’ici toujours fidèle à Intel, devraient proposer des configurations à base de K6-III cadencés à 400 MHz. Parallèlement, AMD lance une version cadencée à 450 MHz de son K6-2 qu’IBM a l’intention d’utiliser sur sa nouvelle gamme de bureau Aptiva 520. AMD affirme aujourd’hui que neuf des dix premiers constructeurs de PC proposent des machines utilisant ses processeurs.

Du côté d’Intel, les dirigeants reconnaissent avoir sous-estimé le marché des PC à moins de 1000 dollars. D’après des sources proches du fondeur, le géant devrait accélérer la sortie de ses prochaines puces. Les Pentium III à 550 MHz devraient sortir en mai et les baisses de prix sur les tout nouveaux Pentium III devraient être encore plus rapides que prévu.

Pour en savoir plus :

* http://www.pcdata.com.

* ttp://www.amd.com.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur