AMD annonce à son tour ses processeurs basse consommation

Mobilité

AMD lance une nouvelle série d’Athlon 64, mono et double coeur, et des Sempron basse consommation. Un trimestre avant Intel.

Pas question de laisser la vedette à Intel. A l’heure où le fondeur de Santa Clara annonce des réduction de la consommation processeur de 40 % à travers la nouvelle micro-architecture qui alimentera les Core 2 Duo (voir édition du 5 avril 2006), AMD lance à son tour un “programme pour le développement de processeurs de bureau basse consommation”. La guerre des processeur se poursuit mais en basculant désormais de la course à la fréquence à l’optimisation des ressources énergétiques.

Concrètement, il s’agit de réduire significativement la consommation électrique ou, plus exactement, la dissipation thermique (Thermal Design Power ou TDP) des processeurs maison à 65 voire 35 watts contre 89 watts pour les modèles actuels (voire 110 W pour la génération précédente des Athlon 64 X2 4800+ et 4600+). Une diminution de la dissipation thermique qui ne se transforme pas pour autant par une baisse des performances. “A référence identique, il n’y a aucun différence de performances entre un 65 W et un 35 W”, soutient Bernard Seité, ingénieur chez AMD France, “la différence se situe au niveau du prix”. Une quarantaine de dollars distinguent, par exemple, un Athlon 64 X2 3800+ 35 W du modèle 65 W. Et par rapport aux processeurs actuels à 89 W, AMD avance des rapports performances/watt de 37 % supérieurs aux modèles standard pour les 65 W et jusqu’à 154 % pour les 35 W.

Les Sempron passent au 64 bits

En fait de programme, AMD lancera, dès le 23 mai prochain, sa nouvelle série de puces basse consommation. Laquelle touchera les Athlon 64 (3500+), leur version double coeur X2 (4800+, 4600+, 4400+, 4200+, 4000+ et 3800+) et les Sempron (3400+, 3200+ et 3000+). Ces derniers sont proposés uniquement en 35 W et adoptent, au passage, l’architecture 32/64 bits désormais familière aux produits du fondeur de Sunnyvale. Même si le 64 bits n’est aujourd’hui pas encore très pertinent dans les machines d’entrée de gamme, le Sempron se positionne pour l’arrivée de Windows Vista (qui supportera les instructions 64 bits).

Le mode basse consommation n’est pas la seule évolution majeure des nouveaux Athlon. Ceux-la adoptent également le nouveau socket, le AM2 à 940 broches, qui prend en charge la mémoire DDR2 (400, 533 et 667 MHz). L’un des points “faibles” des solutions 64 bits d’AMD face à celles d’Intel sera ainsi comblé. Mais au prix d’une rupture dans la compatibilité des plates-formes précédentes.

Les tarifs évoluent eux entre 101 dollars (pour le Sempron 3000+) et 671 dollars (Athlon 64 X2 4800+). Les Athlon 64 X2 3800+ et Athlon 64 3500+, seuls modèles d’Athlon en 35 W pour l’heure, sont respectivement proposés à 364 et 231 dollars. Une semaine après la sortie des Turion 64 double coeur (voir édition du 17 mai 2006), AMD convertit donc l’ensemble de sa gamme à la fois au 64 bits et à la basse consommation. Un bon trimestre avant l’arrivée de Core 2 Duo d’Intel attendus dans le courant de l’été (voir édition du 9 mai 2005). De là à penser qu’AMD en profitera pour grignoter encore quelques parts de marché à son concurrent…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur