AMD défie Intel sur les processeurs dual core pour PC de bureau

Mobilité

Les futurs Athlon 64 X2 affichent des performances supérieures à celles d’Intel. Mais les tarifs des solutions double coeur d’AMD restent élevés.

Jusqu’à présent pour augmenter la puissance des processeurs on augmentait le nombre de transistors. Aller plus loin ferait trop chauffer le processeur, la limite de cette technique semble donc atteinte. Ainsi une nouvelle méthode consistant à placer deux processeurs (d’où le nom dual core ou “double coeur”) au sein d’un même socket, a vu le jour récemment et devrait offrir plus de puissance en permettant de faire plusieurs traitements en parallèle. Le dual core profite donc aux logiciels multi-tâches qui gèrent plusieurs processeurs, comme par exemple les applications de traitements vidéo ou de calculs.

La force des nouveaux Athlons 64 X2, par rapport à l’offre Intel est de rester compatibles avec les cartes mères socket 939, et de ne pas consommer ni chauffer beaucoup plus que son offre monocore haut de gamme. AMD précise que ses dual core ne dépassent pas les 110 watts contre 104 watts pour l’Athlon FX-55. Seule une mise à jour du Bios s’impose pour profiter des capacités des nouveaux processeurs. De plus, AMD a choisi d’imbriquer les deux processeurs lesquels communiquent entre eux par l’intermédiaire du contrôleur mémoire intégré (architecture Direct Connect). De son côté, Intel s’est contenté d’accoler les deux coeurs qui, pour communiquer, effectuent un passage obligé par le chipset externe de la carte mère.

Paradoxalement, la technologie d’HyperThreading qui faisait la force des Pentium 4, n’est plus aussi bénéfique en bi-coeur. Ainsi, selon les tests, le passage au dual core offre plus de performances chez AMD, notamment dans le rendu 3D ou l’encodage vidéo. Enfin, les Athlon 64 X2 gravés en 90 nanomètres devraient intégrer les instructions SSE3, ce qui devrait encore optimiser les performances. Dernier détail, les Athlon 64 X2 comptent 233 millions de transistor sur une surface de 199 mm2 contre 230 millions de transistors pour 206 mm2 pour un Pentium dual core.

Cependant, chez AMD, un processeur double coeur coûte environ deux fois plus cher qu’un simple core pour les mêmes fréquences et caches. Ainsi, un Athlon 64 X2 4800+ est annoncé à 1001 dollars contre 482 dollars pour le 4000+, son pendant monocore (fréquence d’horloge à 2,4 GHz pour 1024 Ko de cache). Les versions 4600+ (2 x 3800+), 4400+ (2 x 3700+) et 4200+ (2 x 3500+) seront respectivement proposées 803, 581 et 537 dollars (373, 329 et 272 dollars pour la Athlon monocore).

Intel a pris le parti de proposer un modèle d’entrée de gamme dual core, le Pentium D 800, à 241 dollars. Soit un rapport qualité/prix d’autant plus intéressant qu’il ne rencontre pas vraiment de produit concurrence. Et l’offre dual core d’Intel est disponible sur le marché depuis le 18 avril. Si AMD propose depuis le 21 mars son Opteron X2 destiné aux serveurs, l’Athlon 64 X2 pour PC de bureau ne sera disponible à la vente qu’au mois de juin. On peut espérer la baisse des prix de ces processeurs d’ici 2006 puisque Intel a déjà annoncé une deuxième génération de ses dual core à cette date avec les modèles Merom, Conroe et Woodcrest qui abandonneront au passage l’architecture NetBurst des Pentium 4 pour s’inspirer de celle des Pentium M : un pipeline court pour une fréquence d’horloge limitée mais d’une grande efficacité par MHz et par Watts.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur