AMD enrichit sa gamme de processeurs à faible consommation

Mobilité

La consommation du LX800@0.9W est présentée comme inférieure à 1 watt. La nouvelle puce supporte Windows XP et XP Embedded.

AMD poursuit le développement de sa gamme de processeurs Geode à basse consommation. Après les modèles GX et NX (voir édition du 25 mai 2004), le fondeur de Sunnyvale vient d’annoncer le modèle LX 800@0.9W. Avec une horloge cadencée à 500 MHz, ce processeur dispose d’un contrôleur mémoire DDR 400 MHz et d’une fréquence de bus PCI de 66 MHz pour une consommation électrique annoncé comme inférieure à 1 watt mais, dans les faits, à 2,4 watts en termes de dissipation thermique maximale (lorsque le composant est soumis à une importante charge de travail). Le constructeur indique une dissipation de 1,6 watt à 500 MHz.

Le LX 800 (désigné ainsi car AMD met sur le même plan les performances de sa puce et celles des processeurs VIA à 800 MHz), se destine aux terminaux mobiles (PDA, baladeurs numériques, ordinateurs mobiles, etc.) et aux appareils embarqués (décodeurs numériques, écrans plats LCD haute définition, etc.). Sa faible consommation lui permet de fonctionner sans ventilateur ni radiateur. Autant d’économisé en consommation électrique et en silence.

Moteur 3D en option

Outre sa faible consommation, le principal avantage du LX 800 est sa compatibilité avec Windows XP et, bien sûr, Windows XP Embedded. Il supporte l’USB 2.0 et dispose également en standard d’un module de chiffrement et d’un moteur graphique 2D. Un module optionnel de traitement 3D peut être ajouté. Le CS5536, le chipset chargé de ces tâches, peut être intégré à la puce.

Il ne serait donc pas étonnant de retrouver le LX800 dans des ordinateurs de bureau ou mobiles, notamment des Tablet PC. C’est d’ailleurs un Geode GX qui équipe les PIC, les ordinateurs minimalistes qu’AMD commercialise en Inde notamment (voir édition du 29 octobre 2004). Gravé en 130 nanomètres, le LX 800 vient concurrencer les processeurs VIA. Mais aussi Intel, qui travaille à une nouvelle ligne de processeurs pour le marché de l’embarqué, ainsi que Texas Instruments et ARM qui fournissent aux constructeurs des solutions de ce type depuis plusieurs années.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur