AMD étoffe sa gamme de processeurs basse consommation

Mobilité

Six processeurs, essentiellement mono coeur, sont présentés avec une enveloppe thermique de 45 Watts. A coté, AMD rejoint le projet Eclipse.

En attendant l’arrivée prévue pour 2008 des processeurs Phenom triple et quadri coeurs pour ordinateurs de bureau, AMD vient d’étoffer sa gamme de puces à basse consommation. “Ces processeurs apporteront une diversité de choix pour les intégrateurs et fabricants qui veulent différencier leurs produits et fournir aux consommateurs des solutions à faible bruit et à faible dégagement de chaleur“, justifie le fondeur de Sunnyvale dans son communiqué.

Six processeurs sont aujourd’hui présentés, tous affichés avec une enveloppe thermique (TDP) de 45 Watts (contre 62 W. généralement pour la gamme 3000 ) : 1 puce double coeur, l’Athlon X2 BE-2400 cadencé à 2,3 GHz et 5 puces mono coeur Athlon (LE-1600 et 1620) et Sempron (LE-1250, 1200 et 1100) dont les fréquences d’horloge varient entre 1,9 et 2,4 GHz. Les tarifs s’étendent entre 37 dollars (Sempron LE-1100) et 104 dollars (Athlon X2 BE-2400).

Les nouveaux processeurs ne brilleront certainement pas par leurs performances mais AMD joue la carte de la faible consommation pour accompagner son architecture K8 vieillissante. Le constructeur vise ainsi les marchés des appareils silencieux pour salon mais aussi de bureau ou encore des environnements studieux comme les salles de cours.

AMD rejoint le projet Eclipse
A l’occasion de l’ouverture du Eclipse Summit Europe (ESE) 2007 (du 9 au 11 octobre à Ludwigsbourg, Allemagne), AMD a annoncé avoir rejoint la communauté open source de développeurs Eclipse. En participant au projet, le fondeur apportera sa pierre à la construction de ce framework applicatif tout en espérant tirer parti des développements et optimisations qui seront réalisés sur l’architecture x86 et multi coeur de ses processeurs. Et particulièrement autour du récent Opteron Quad Core (nom de code Barcelona) premier processeur quadri coeur natif du marché. En permettant à des développeurs d’optimiser leurs applications pour cette plate-forme, AMD espère ainsi mettre en avant les performances de sa nouvelle puce afin de rattraper le retard pris sur Intel qui propose des Xeon quadi coeurs (architecturé en deux double coeur) depuis plus d’un an.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur