AMD expérimente ses Opteron double coeur

Mobilité

AMD a validé sa technologie dual-core en installant quatre Opteron sur une carte mère HP. Mais les puces ne sont pas attendues avant mi-2005.

Le 31 août 2004, AMD a fait tourner son premier Opteron double coeur (dual-core) dans ses bureaux d’Austin au Texas. Pour sa démonstration, le fondeur de Sunnyvale s’est servi d’un serveur HP Proliant DL585 quadriprocesseur où seul le Bios a été utilisé. La démonstration à l’aide d’un système d’exploitation viendra dans un second temps.

Ce premier test a visiblement servi à valider la reconnaissance matérielle des puces renfermant un double processeur : modèles gravés en 90 nanomètres, dotés de 2 Mo de mémoire cache (1 Mo par processeur) et montés sur socket 940. Rappelons que le Bios, premier programme lancé au démarrage de la machine, sert d’interface entre les composants matériels et le système d’exploitation. Une validation qui vise à rassurer les constructeurs, au premier rang desquels Sun, HP et IBM, engagés sur la voie de solutions serveurs Opteron. Tout en garantissant une compatibilité ascendante avec les machines actuellement en service.

Pas avant 2005

A peine 18 mois après le lancement des premières puces Opteron (voir édition du 18 avril 2003), le fondeur réalise une avancée majeure pour ses processeurs 64 bits pour serveurs avec la validation du mode dual-core. Il faudra cependant attendre le second semestre 2005 avant de retrouver ces puces nouvelle génération dans le commerce. Intel a également l’intention d’aborder, en 2005, la solution double coeur qui, rappelons-le, se présente comme un moyen d’augmenter les performances des processeurs sans augmenter la fréquence de l’horloge.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur