AMD lance deux nouveaux Athlon 64 bits

Mobilité

Avec les Athlon 64 FX-55 et 4000+, AMD vise le haut de gamme et prétend détenir les puces les plus performantes du marché.

Après avoir levé un peu le voile sur ses nouveautés en début de semaine(voir édition du 18 octobre 2004), AMD vient de présenter plus précisément ses deux nouvelles puces 64 bits. Orientés haut de gamme, les Athlon 64 FX-55 et 4000+ sont respectivement vendus 827 et 729 dollars. Des tarifs destinés aux stations de travail et machine de bureau haut de gamme généralement réservées aux joueurs invétérés toujours à l’affût de la configuration la plus performante. Ils devraient être servis.

Ces deux puces exploitent le socket 939 et sont toujours gravées en 130 nanomètres (nm) alors que AMD dispose d’une usine de production en 90 nm. Mais le fondeur réserve, pour le moment, cette technologie de gravure aux puces dont la fréquence d’horloge ne dépasse pas les 2,2 GHz. Ce qui n’est pas le cas des nouvelles puces présentées aujourd’hui. L’Athlon 64 FX-55 atteint les 2,6 GHz tandis que le 4000+ tourne à 2,4 GHz. Comme le 3800+. A la différence que le 4000+ double son cache de niveau 2 à 1 024 Mo. Les performances devraient nettement s’en ressentir. Quant au FX-55, il s’agit d’une évolution de fréquence de 200 MHz du FX-53 (qui disparaît d’ailleurs du catalogue d’AMD).

Baisse des prix des machine Centrino en vue

Si peu d’unités seront produites, dans un premier temps, le haut de gamme génère les marges financières les plus intéressantes tant pour les fondeurs que pour les constructeurs. Surtout, les nouveaux processeurs pourraient offrir à AMD l’occasion de se positionner comme le leader dans son domaine.

Faute d’annonce produit, son principal concurrent Intel se contente de revoir ses prix sur certaines gammes mobiles. Le Centrino, la plate-forme processeur et Wi-Fi d’Intel, voit ses tarifs baisser de 10,22 % pour le modèle 725 (1,60 GHz, 2Mo de cache, 400 MHz Front Side Bus) à près de 31 % pour le 755 (cadencé à 2 GHz). Les Centrino évoluent désormais entre 495 dollars pour la version 2 GHz à 267 dollars pour le modèle à 1,5 GHz. Composante du Centrino, le Pentium M voit en toute logique ses tarifs chuter entre 13 et 33 %. Intel a également retouché les prix des Celeron mobiles sur les modèle 320, 330 et 340 (1,3, 1,4 et 1,5 GHz). Ils sont désormais proposés à 86 dollars (107 dollars précédemment). Une baisse significative qui devrait se reporter sur les PC portables, notamment les machines estampillées Centrino.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur