AMD lance officiellement ses processeurs mobiles Turion

Mobilité

La faible consommation électrique et la puissance de calcul sont les deux principales caractéristiques des nouvelles puces mobiles d’AMD.

AMD a officiellement dévoilé sa nouvelle génération de processeurs mobiles 64 bits : les Turion 64 Mobile. Pas moins de sept modèles sont proposés à destination des ordinateurs portables et ultra portables. Tous gravés en 90 nanomètres avec la technologie silicon on insulator (SOI) qui réduit les fuites électriques. Les fréquences d’horloge s’étendent de 1,6 à 2 GHz pour des cache mémoire de niveau 2 (L2) de 512 Ko et 1 Mo selon les puces. Les tarifs varient de 189 à 354 dollars l’unité (par lot de mille pièces). Comme les Opteron et Athlon 64 du fondeur, les Turion sont architecturés en 64 bits tout en garantissant la compatibilité avec les instructions 32 bits pour les environnement X86 (Windows, Linux…).Les nouvelles puces héritent naturellement des caractéristiques de l’architecture AMD64. A savoir essentiellement le bus HyperTransport, qui optimise les échanges de données entre le processeur et les différents périphériques système (notamment en offrant jusqu’à 1,6 GHz en équivalence de fréquence de bus système et en intégrant un contrôleur mémoire DDR), la technologie de protection antivirale Enhanced Virus Protection (EVP) activée avec le SP2 de Windows XP, et le support des instructions 3DNow ainsi que SSE2/SSE3 d’Intel dédiées aux applications multimédia (vidéo, jeux…). Caractéristiques auxquelles s’ajoutent la technologie d’économie d’énergie maison PowerNow, qui ajuste la fréquence d’horloge en fonction des sollicitations du processeur.Compatibles Wi-FiDeux modèles sont mis en avant : les ML et MT. En terme de puissance de calcul, les deux processeurs sont, à fréquence égale, strictement identiques. Seule la puissance électrique consommée, qui par effet de Joule se transforme en dissipation thermique, distingue les deux types de puces. AMD garantit une dissipation thermique maximale de 35 watts pour le ML et de 25 watts pour le MT. Du coup, les prix de la gamme MT sont légèrement plus élevés qu’avec les ML. Ainsi, le Turion MT-34 à 1,8 GHz pour 1 Mo de cache L2 est proposé à 268 dollars contre 263 dollars pour le modèle ML. Mais un Turion à 2 GHz est proposé (à 354 dollars) pour le ML-37 tandis que la fréquence d’horloge des modèles MT à 25 watts s’arrête, pour l’heure, à 1,8 GHz. Pour des raisons de maîtrise de contrôle de la dissipation thermique essentiellement.Enfin, AMD tient à préciser que les Turion sont “compatibles” avec les technologies Wi-Fi. Une façon de rappeler que la plate-forme Centrino d’Intel n’a pas le monopole des ordinateurs communicants sans fil. A la différence qu’AMD laisse aux constructeurs le soin d’intégrer les solutions Wi-Fi de leur choix alors que la plate-forme Centrino du concurrent impose un ensemble de solutions de communication (Pentium M, chipset dédié et carte radio). Acer, Fujitsu Siemens et Packard Bell sont les premiers constructeurs à proposer des ordinateurs portables équipés de Turino. Ils devraient être rejoints prochainement par ASUS, Averatec, BenQ, MSI et Packard Bell. AMD lance une nouvelle nomenclature Le Turion introduit une nouvelle nomenclature pour désigner les puissances des nouveaux processeurs mobiles d’AMD. Puissance électrique et puissance de calcul. La seconde lettre qui suit le “M” (pour “mobile”) distingue la consommation électrique. Les MT dégagent 25 watts tandis que les ML poussent la consommation jusqu’à 35 watts. Le nombre qui suit les modèles précisent la puissance de calcul proportionnelle à la fréquence d’horloge et la quantité de mémoire cache qu’embarque la puce. Plus ce nombre est grand est plus le processeur est puissant.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur