AMD lance un programme de validation de cartes mères

Mobilité

A travers un programme de certification, AMD vise à garantir la qualité des cartes mères des partenaires. Une façon comme une autre de rassurer et séduire le consommateur. Premier produit certifié, la carte A7N266-VM/AA d’Asus.

L’architecte des processeurs Athlon vient d’annoncer l’“AMD Assured Program”, un programme de certification des cartes mères à base de processeurs AMD. L’objectif de ce programme vise à garantir la stabilité, la longévité, l’évolutivité et la souplesse d’exploitation des cartes certifiées. Concrètement, cela revient notamment à vérifier la compatibilité des composants et, accessoirement, à sélectionner ses partenaires afin de rassurer le client final.

Le premier produit certifié est la carte mère ASUS A7N266-VM/AA. Au format micro-ATX (25 x 25 cm), elle est dotée d’un socket A pour Athlon XP (en revanche, il n’est pas certain qu’elle pourra accueillir les futurs Athlon 64) et du chipset nForce 220-D de nVidia. Ce dernier assure l’affichage graphique (basé sur une puce GeForce 2), la gestion du son en Dolby 5.1, la prise en charge réseau et, évidemment, les communications avec les différents bus PCI et mémoire de la carte. Le bus frontal (FSB) offre, lui, une fréquence de 200/266 MHz.

AMD vise les entreprises

AMD n’a donc pas concentré ses efforts sur la puissance offerte par les dernières avancées technologiques. Alors que les plus récents Athlon XP offrent un FSB de 333 MHz, la carte le limite à 266 MHz. Les chipsets de nVidia datent de l’année dernière (nVidia a présenté une version nForce 2 récemment, voir édition du 8 octobre 2002) et limitent la gestion de l’AGP à 4X (au lieu de l’AGP 8X) et le nombre de ports PCI à trois. Avec une telle configuration, AMD vise essentiellement le secteur des entreprises plus que les hard gamers. Une façon d’essayer d’empiéter un peu plus sur les plates-bandes d’Intel.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur