AMD mise sur Puma pour contrer le Centrino d’Intel

Mobilité

Puma s’appuiera sur Griffin, une nouvelle génération de processeur mobile
doté de nouvelles fonction de gestion de l’énergie.

A l’occasion du Microprocessor Forum (du 21 au 23 mai 2007 à San Jose, Californie), Maurice Steinman, ingénieur chez AMD, a présenté Puma, la future plate-forme pour ordinateur portable (rien à voir avec les noms de code de l’OS d’Apple). Auparavant, le 18 mai, c’est à Tokyo, que l’entreprise de Sunnyvale avait dévoilé ses plans pour tenter de concurrencer le Centrino d’Intel. Avec sa plate-forme mobile, dont la nouvelle génération intègre le Wi-Fi pré-802.11n, Intel détient la quasi exclusivité du marché des ordinateurs mobiles communicants. Mais face aux enjeux économiques que représentent ce marché (les laptop constituent désormais la moitié des ventes de PC), AMD se doit de frapper un grand coup. D’où la multiplication des annonces autour d’une future plate-forme… qui ne sera pas lancée avant le milieu de l’année 2008.

Selon AMD, Puma est une solution taillée pour offrir de hautes capacités graphiques et améliorer les performances système tout en optimisant toujours plus la consommation. L’autonomie du portable, donc des batteries, est un des gros points faibles des ordinateurs en situation de mobilité. AMD comme Intel travaillent avec acharnement à trouver des palliatifs à cette problématique.

Séparer l’alimentation des coeurs

Du côté d’AMD, le traitement du problème passera par un nouveau processeur au nom de code Griffin couplé au chipset RS780. Gravé en 65 nanomètres (nm), Griffin sera en mesure de réguler la tension qui alimente les coeurs processeurs (on en prévoit 2 pour le moment) de celle qui fournit l’énergie à la mémoire DDR2 dont, rappelons-le, le contrôleur est intégré sur la puce chez AMD.

Cette séparation des sources énergétiques devrait ainsi mieux réguler la consommation électrique. AMD travaille également à séparer l’alimentation des coeurs, toujours dans l’optique de ne consommer que selon les besoins. Enfin, le futur processeur supportera le bus HyperTransport 3.0 qui devrait tripler la largeur de la bande passante et sera en mesure d’allouer dynamiquement cette capacité entre les différents liens de communication.

Griffin sera couplé au chipset RS780. Celui-ci supportera un processeur graphique intégrant DirectX 10 (la toute dernière version de l’API graphique de Windows exploitée dans Vista), la technologie Unified Video Decoder d’accélération matérielle pour le décodage de la haute définition, les interfaces DVI, HDMI (pour les contenus protégés de la HD) et le récent standard DisplayPort qui s’appuiera sur un câblage en fibre optique. La mémoire Flash NAND fera son apparition (à la façon de l’Intel Turbo Memory). Enfin, la technologie PowerXpress sera présente. Elle permettra de basculer automatiquement du processeur graphique intégré à l’éventuelle carte graphique (plus performante mais plus gourmande) présente sur le PC selon qu’il sera branché sur le secteur ou en mode batterie.

Dernière évolution avant Fusion

Griffin et RS780, qui succéderont aux Turion 64 X2 et M690 qui alimenteront très prochainement la nouvelle génération de portables, pourrait être la dernière évolution technologique avant l’adoption d’une nouvelle architecture avec le projet Fusion attendu en 2009. Celui-ci prévoit d’intégrer processeur multi-coeur et moteur graphique dans une seule puce. Une symbiose qui pourra donner lieu à de nouveaux design tout renforçant l’optimisation de la consommation électrique.

Sur le papier, la plate-forme Puma, qui n’intègre pas de composant réseau radio (contrairement à Intel, AMD laisse le soin à ses partenaires de s’en charger), semble vouée à une réussite technologique évidente susceptible de contrer la domination d’Intel et son Centrino. Il n’en reste pas moins que d’ici un an, date évoquée de mise sur le marché des solutions Puma, Intel aura évolué. Le fondeur des Core Duo sera notamment passé à la gravure en 45 nm ce qui lui permettra de conserver une certaine avance en matière de consommation énergétique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur