AMD propose le DTX, un nouveau format de carte mère

Mobilité

Tout en restant compatible avec l’actuel ATX, le DTX permettra la mise au
point de mini PC silencieux.

De nouveaux design de PC verront-ils prochainement le jour? AMD vient d’annoncer le développement d’un nouveau format de carte mère, le DTX. Celui-ci sera décliné en plusieurs formats : le Full DTX en 200 x 244 millimètres et le Mini DTX en 200 x 170 mm. Ces cartes exploiteront deux slots (PCI ou PCI Express ou un mixte des deux) avec un connecteur Express Card optionnel. De plus, les critères techniques imposent une dissipation thermale processeur (DTP) maximale de 65 Watt.

L’objectif d’AMD est bien de répondre à une demande croissante en terme de miniaturisation des boîtiers, notamment sur le secteur de l’embarqué. La nouvelle génération de processeurs (AMD comme Intel) tendant aujourd’hui à limiter la consommation électrique et les besoins en dissipation thermique (et donc le volume sonore qui entrera d’ailleurs dans les critères de qualité), de nouvelles opportunités en design de carte mère se font jour. Et AMD saute sur l’occasion.

Si le fondeur est l’initiateur du DTX, les standards resteront ouverts afin de permettre aux constructeurs de poursuivre librement leurs innovations et garantir l’interopérabilité avec l’existant. De plus le format DTX restera compatible avec l’actuel ATX (notamment en terme de positionnement de la connectique) : autrement dit, une carte DTX pourra être installée dans un châssis ATX (l’inverse ne sera évidemment pas vrai) optimisant ainsi les coûts (notamment pour la transition des formats). De plus, le DTX sera conçu pour accueillir le format Mini-ITX (170 x 170 mm mais avec un seul connecteur PCI) notamment exploité par le précurseur en la matière VIA Technologies.

L’échec d’Intel avec le BTX

Le DTX ne cherchera donc pas à remplacer l’ATX (défini par Intel en 1995), dont la version 2.2 offre des possibilités d’évolution intéressantes en matière d’innovation de connecteurs (réseau, vidéo, PCI, son, USB, Firewire…). Le DTX pourrait ouvrir un nouveau marché, celui du mini PC, puissant et silencieux à destination des industriels (pour l’embarqué) comme des entreprises et du grand public.

Un objectif que s’était fixé Intel avec la présentation du format BTX en 2005. Mais celui-ci n’avait pas séduit. Et il est aujourd’hui en voie d’abandon. AMD réussira-t-il là où Intel a échoué? Avec des boîtiers d’un volume de 6 litres, le DTX se présente comme plus compact que le BTX (9 litres). Pour l’heure, le fondeur de Sunnyvale est principalement soutenu par deux mastodontes du marché de la carte mère : Asus et MSI. Ce qui est plutôt bon signe. AMD publiera Les spécifications finales du DTX dans le courant du premier trimestre 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur