AMD remanie son équipe de top managers pour relancer la machine

Mobilité

La restructuration chez le fondeur laisse des traces. Un département d’ingénierie centralisé est mis en place.

Deux dirigeants senior d’AMD ont démissionné à la suite d’une restructuration de la firme qui devrait se focaliser sur des activités d’ingénierie.

Mario Rivas, ancien vice-président de la branche Computing Solutions Group, et Michel Caidieux, ancien Chief Talent Officer, ont quitté l’entreprise pour “poursuivre de nouvelles opportunités”. Ces démissions font suite au départ de Phil Hester, Chief Technology Officer, qui remonte à février dernier.

AMD va maintenant disposer d’un département d’ingénierie centralisé qui sera dirigé par Jeff VerHeul, ex-vice-président de la division Design Engineering, et Chekib Akrout, un designer de renom qui vient de Freescale.

“L’attribution de nouveaux rôles plus focalisés à des dirigeants expérimentés va favoriser la tendance au maintien de la profitabilité et au succès sur le long terme”, a déclaré Dirk Meyer, directeur général d’AMD. “La création d’une organisation d’ingénierie centrale permet d’aligner un portfolio d’ingénieurs hors-pair et de propriétés intellectuelles avec les importantes opportunités professionnelles qui nous attendent.”

Mais le titre AMD en Bourse a sombré car la firme high-tech a donné l’impression qu’elle avait commis des erreurs stratégiques et qu’elle était à la traîne derrière Intel en termes d’innovation. Ainsi, le CTO Phil Hester avait démissionné à cause de problèmes avec le processeur serveur quadricoeur AMD. La nouvelle unité va concentrer ses activités sur la mise sur le marché plus rapide de puces de plus en plus performantes.

Adaptation d’un article de Vnunet.com en date du 13 mai 2008


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur