AMD riposte aux réductions de prix d’Intel

Mobilité

Le lancement de l’Athlon 4 1500+ le 28 janvier donnait une occasion à Intel de revoir ses tarifs et d’offrir les plus bas face à AMD. Une suprématie de courte durée puisque le concurrent a réagi quelques heures plus tard pour reprendre l’avantage. Résultat, on trouve un Pentium 4 à 1,9 GHz pour 241 dollars et un Athlon XP 1900+ pour 231 dollars.

Intel n’aura conservé que quelques heures son avantage tarifaire sur son concurrent AMD. Lundi 28 janvier, alors qu’AMD lançait l’Athlon 4 XP 1500+ (voir édition du 28 janvier 2002), Intel baissait agressivement les tarifs de ses Pentium 4 en version 0,18 micron et de ses Celeron en versions 0,13 et 0,18 micron. Les tarifs de la gamme des P4 cadencés entre 1,9 GHz et 1,6 GHz chutaient ainsi de 12 à 18 %. Prélude à l’arrivée des puces équivalentes mais gravées en 0,13 micron (voir édition du 8 janvier 2002) ? En attendant, le P4 à 1,9 GHz se positionne à 241 dollars (- 12 %), le 1,8 GHz à 193 dollars (- 14 %), le 1,7 GHz à 163 dollars (- 16 %) et le 1,6 GHz à 133 dollars (- 18 %). Ce dernier se confond désormais, en termes de tarifs, avec les fréquences inférieures du P4.

Côté Celeron, c’est le haut de l’entrée de gamme qui bénéficie des baisses. Les prix des Celeron gravés en 0,13 micron à 1,3 et 1,2 GHz chutent respectivement de 13 et 14 % à 103 et 89 dollars. Cette réduction du 0,13 micron bénéficie aux Celeron 1,1 et 1 GHz en 0,18 micron. Ils perdent respectivement 11 et 7 % à 79 et 69 dollars.

La réponse du berger à la bergère

Ces nouveaux tarifs ont permis à Intel de se démarquer largement sur les produits directement concurrents d’AMD, jusqu’à 28 dollars d’écart sur le haut de gamme. Pour quelques heures seulement, le temps qu’AMD réagisse. Et la réaction est tout aussi foudroyante que l’agression. Ainsi, l’Athlon XP 1900+ (cadencé à 1,6 GHz, pour mémoire) baisse de 14 % à 231 dollars. L’XP 1800+ (1,533 GHz) passe sous la barre des 200 dollars et se retrouve à 188 dollars (- 15 %) tandis que l’XP 1700+ (1,47 GHz) s’approche des 150 dollars à 157 dollars (- 17 %). L’entrée de gamme des Athlon XP, le 1600+, bénéficie d’une baisse de près de 19 %, la plus forte, pour se positionner à 130 dollars. Avec des différences de 3 (P4 1,6 GHz) à 10 dollars (P4 1,9 GHz) en faveur d’AMD, le fondeur de Sunnyvale reprend l’avantage. Seul l’Athlon XP 2000+ conserve son tarif à 339 dollars.

Aujourd’hui, plus aucun Duron desktop ne dépasse les 103 dollars, nouveau prix du Duron 1,3 GHz sorti il y a une semaine (voir encadré de l’édition du 21 janvier 2002). Une petite réduction de près de 13 % bienvenue pour les consommateurs. Autre baisse, supérieure à 13 %, pour le Duron 1,2 GHz qui se positionne à 89 dollars. Les Duron 1,1 et 1 GHz perdent respectivement plus de 16 % et 6 % et s’échangent désormais à 74 et 69 dollars.

La guerre des prix, plus vive que jamais, devrait se poursuivre dans les semaines qui viennent puisque AMD est sur le point d’annoncer un nouveau Duron mobile. En 0,13 ou en 0,18 micron, le Celeron n’a qu’à bien se tenir…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur