AMD triomphe avec l’Athlon 700 MHz

Mobilité

AMD devance à nouveau Intel en proposant aux constructeurs un processeur Athlon cadencé à 700 MHz. Plus rapide que le meilleur Pentium III qui plafonne aujourd’hui à 600 MHz, la nouvelle puce devrait être adoptée par Compaq et IBM dans leurs prochains ordinateurs de bureau.

AMD vient de remporter une nouvelle victoire dans la course à la puissance. Tandis que de nombreux bancs d’essais ont déjà démontré les fortes capacités de l’architecture Athlon face au Pentium III, le concurrent du géant mondial s’emploie désormais à creuser l’écart : Intel vient à peine de lancer le Pentium III à 600 MHz, et déjà AMD livre aux constructeurs les premiers modèles Athlon 700 MHz !

La puce, fabriquée comme ses consoeurs à l’usine Fab 25 d’Austin dans le Texas, a été opposée au Pentium III 600 MHz dans plusieurs bancs d’essais dont AMD brandit les résultats. Comme on pouvait s’y attendre, ils sont favorables au constructeur notamment en raison de la différence de fréquence d’horloge avec le Pentium III. Gare à l’enthousiasme excessif, toutefois. Selon des sources américaines, Intel prévoit de lancer un PIII cadencé à 700 MHz dès la fin du mois.

On pourra alors se livrer à des tests “d’égal à égal”. En attendant, AMD explique que l’Athlon 700 MHz se révèle jusqu’à 1,6 fois plus rapide que le Pentium III 600 MHz. Et c’est dans le domaine des applications multimédia que l’Athlon tire son épingle du jeu. On avait déjà pu s’en rendre compte grâce à l’amélioration portée sur le calcul en virgule flottante et l’intégration, parmi d’autres nouveautés, de 24 nouvelles instructions dans la bibliothèque 3D Now!. Avec le nouveau processeur, le gain en performance par rapport au meilleur Pentium III varie entre 20% pour la reconnaissance vocale avec Dragon Naturally Speaking et 45% pour certains filtres liés au traitement d’une image numérique avec Photoshop. Du côté des jeux, au vu du tableau comparatif, tout dépendra de l’optimisation des titres avec les instructions 3D Now!. Le jeu Quake II est susceptible de tourner plus vite (+30% selon AMD) tandis que son clone Half Life fait décoller le gain de performances à 55%. Prudence toutefois : les chiffres restant des chiffres, mieux vaudra juger du rendu des animations lors d’un prochain test dans les colonnes de SVM.

Gravé selon le traditionnel procédé de fabrication à 0,25 micron, l’Athlon 700 MHz permettra aux constructeurs de disposer au total d’une gamme de cinq puces, puisque les processeurs de la marque AMD existent aussi en version 500 MHz, 550 MHz, 600 MHz et 650 MHz. Commercialisé au prix unitaire de 849 dollars (5100 francs) par lot de 1000 pièces, le dernier né sera intégré dans les PC haut de gamme de plusieurs constructeurs dont Compaq et IBM. Quant à Gateway, il a annoncé à la fin du mois dernier l’abandon des puces AMD, pour se tourner vers Intel qui proposerait des tarifs plus attractifs. Face à la montée de son concurrent, Intel a déjà montré ses capacités de riposte par le passé avec une baisse agressive des prix sur la gamme Pentium III. N’empêche : en se retrouvant pour la deuxième fois coiffé sur le poteau sur le marché grand public, c’est encore une fois son image de leader technologique qui en prend un coup.

Pour en savoir plus : http://www.amd.com/


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur