An 2000 : Microsoft dans la tourmente

Régulations

Le bug de l’an 2000 confronte Microsoft à un procès de plus. Selon la plaignante, les outils du logiciel de base de données FoxPro ne sont pas compatibles avec le nouveau millénaire.

La semaine dernière, une plainte d’un nouveau genre a été déposée contre Microsoft à la cour de justice de Chicago. Ruth Kaczamarek, qui construit des applications à partir du logiciel de développement FoxPro, soutient que les versions FoxPro 2.5, 2.6 et Visual FoxPro 3.0 ne reconnaissent pas l’an 2000. L’informaticienne assure qu’en rentrant les deux derniers chiffres d’une année du 21ème siècle, la date est stockée et traitée comme une date du 20ème siècle. Avec l’espoir d’un recours collectif en justice, elle réclame à Microsoft l’obtention, pour tous les utilisateurs, d’une notification de ce problème et d’un patch logiciel pour le réparer. D’après les informations disponibles sur le site de Microsoft, il existe deux manières de manipuler les dates sur le logiciel. La fonction Century Off du logiciel permet d’entrer une date à deux chiffres de façon classique, 04/08/00 étant interprété comme 1900 et non 2000. La fonction Century On, elle, permet de rentrer une date à quatre chiffres et de reconnaître1900 ou 2000.

Jamais encore Microsoft n’avait fait l’objet d’une telle plainte. La firme de Bill Gates prend la menace d’autant plus au sérieux que d’autres compagnies, si elles s’annonçaient victimes de pertes financières ou de contrats à la suite de défaillances des ordinateurs, pourraient envisager un recours en justice.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur