Analyse des données : Amazon jette son dévolu sur Graphiq

Big dataData-stockageEntrepriseFusions-acquisitions
big-data-2019-idc

Amazon s’empare de Graphiq, une start-up spécialisée dans l’analyse des données. Un deal estimé à 50 millions de dollars.

Amazon a fait ses emplettes dans le secteur de l’analyse des données avec l’acquisition de Graphiq.

La transaction, dont le tarif n’a pas été officiellement divulgué, remonterait à mai dernier, selon le Los Angeles Times. Des sources font état d’un deal situé autour des 50 millions de dollars.

Google et IBM auraient également montré un intérêt pour la start-up basée à Santa Barbara, au nord de Los Angeles.

Une jonction avec Alexa d’Amazon avait déjà été réalisée avec l’application (skill) développée pour l’assistant vocal. La firme de Jeff Bezos pourrait d’ailleurs bien profiter de la technologie de Graphiq pour enrichir et améliorer Alexa.

Créé en 2009 sous le nom de FindTheBest, la start-up a ensuite pris le nom de Graphiq en 2015 pour mieux refléter les produits visuels et graphiques qu’elle a développés. Graphiq est en effet à l’origine d’une large gamme d’outils de recherche et de visualisation exploitant le big data.

Graphic permet d’organiser des informations sur des produits, des lieux ou des personnes afin de simplifier la recherche en ligne.

Kevin O’Connor, fondateur et P-DG de la start-up, a eu l’idée de départ lorsqu’il cherchait à comparer les stations de ski dans le cadre de vacances avec des collègues. Il désirait voir en un coup d’œil des informations clés telles que les prix, les heures et d’autres commentaires sur une seule feuille.

Les données sont issues de sources publiques. Graphiq a commencé à générer des revenus avec la vente de publicités distillées dans ses tableaux.

La société a ensuite optimisé ses produits pour adapter les comparaisons en fonction de préférences individuelles. Graphiq a également lancé des sites Web et des applications axés sur des thèmes spécifiques tels que la généalogie, l’immobilier ou encore les données gouvernementales.

Le mois dernier, Graphic avait déjà annoncé que ses fonctionnalités destinées aux éditeurs ne seraient plus disponibles.

Graphiq a levé 32 millions de dollars (données Crunchbase). Ses investisseurs les plus importants sont Kleiner Perkins Caufield & Byers (KPCB) et Pritzker Group Venture Capital.

(Crédit photo : Mopic – Shutterstock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur