Les anciens adaptateurs TNT échappent de justesse à un bogue

Mobilité

Le CSA vient de repousser à 2013 une importante mise à jour des signaux numériques prévue en mai, que des milliers de récepteurs TNT “hors normes” n’auraient pas supportée.

Alors que les régions françaises basculent une à une vers le “tout numérique, des milliers de décodeurs installés dans des foyers pour recevoir les différentes chaînes de la TNT (Télévision Numérique Terrestre) risquent de devenir rapidement inutilisables.

En effet, en février dernier, l’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir révélait que “des centaines de milliers d’adaptateurs” n’ont pas encore été mis aux normes par les fabricants.

Ce défaut de mise à jour sur des boîtiers anciens ou encore vendus sous des marques de distributeurs aurait pu empêcher la bonne réception des chaînes numériques ces prochaines semaines.

En effet, les foyers équipés de ces décodeurs obsolètes pourraient ne pas bénéficier du passage au tout numérique, lorsque le signal analogique s’éteindra dans leur région.

Le premier bogue affectant les récepteurs TNT hors normes devait arriver le 5 mai prochain, date à laquelle une nouvelle segmentation des chaînes devait être lancée, avec l’arrivée d’un deuxième paquet de signaux. Cette manipulation des signaux ne devrait pas être supportée par les anciens boîtiers.

Ainsi, après cette mise à jour des signaux sur tout le territoire, ces récepteurs pourraient ne plus redémarrer et être incapables de retrouver l’ensemble des chaînes de la TNT. Ou alors les chaînes captées pourraient aussi être mal numérotées.

Alertée par l’UFC-Que Choisir de l’arrivée prochaine de ce bogue pouvant affecter des centaines de milliers d’adaptateurs, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) a décidé de prendre le taureau par les cornes en repoussant l’échéance de la grande mise à jour des signaux numériques… à 2013.

Un laps de temps nécessaire pour alerter les consommateurs et les encourager à se procurer de nouveaux décodeurs TNT respectant les normes.

Pour mieux faire comprendre cet enjeu aux Français, le CSA a mis en ligne sur son site Web un panel de recommandations basé sur des questions/réponses.

Ainsi, le CSA demande au gouvernement de profiter de ce délai de trois ans “pour enjoindre aux constructeurs et aux distributeurs de prendre les mesures nécessaires à la mise en conformité des récepteurs TNT qu’ils commercialisent”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur