Le fonds Andreessen Horowitz rôde-t-il autour de Twitter ?

BourseEntrepriseFusions-acquisitions
twitter-bourse
1 3

Twitter continue de faire l’objet de rumeurs de rachats. Les fonds Andreessen Horowitz et Silver Lake scruteraient le dossier.

Le titre Twitter continue d’être malmené en Bourse sur fond de rumeurs récurrentes de rachats. Mais le profil des présumés prétendants varie considérablement en fonction des semaines.

Alors que la présentation des résultats financiers 2015 de la société Internet californienne surviendra le 10 février prochain, l’action a grimpé de plus de 9% à 18,76 dollars dans la journée de lundi pour redescendre à 17,90 dollars en fin de séance au NYSE.

Selon le site média spécialisé The Information, Marc Andreessen, le co-fondateur du navigateur Netscape dans les années 90 devenu un investisseur chevronné de la Silicon Valley à travers le fonds Andreessen Horowitz (Foursquare, Zynga, Skype…) se serait allié avec le fonds d’investissement Silver Lake pour projeter un rachat de Twitter.

Pure spéculation ou ébauche d’un coup stratégique ? Difficile de savoir : les deux parties refusent de commenter.

Mais il demeure un certain intérêt si l’on suit les mouvements recensés dans le temps : en février 2011 (c’est-à-dire avant l’IPO de Twitter), le fonds Andreessen Horowitz avait déjà investi 80 millions de dollars à travers un programme d’achats de titres Twitter disponibles sur un marché alternatif selon AllThingsD.

La semaine dernière, c’est News Corp qui était pressenti comme un possible acquéreur (rumeur officiellement démentie depuis par le groupe médias fondé par Rupert Murdoch).

The Information n’exclut pas non plus une OPA hostile sur Twitter.

Twitter traverse une passe difficile sur fond de départs d’une proportion non négligeable de responsables à des postes importants (un brin compensé par l’arrivée d’une nouvelle super-CMO).

Le pari de Jack Dorsey à la tête de la société Internet californienne de redonner confiance aux investisseurs est loin d’être gagné.

Le prix de l’action a fondu depuis le pic historique enregistré fin 2013 (69 dollars), quelques semaine après l’entrée en Bourse. Sa capitalisation boursière se situe actuellement autour de 11,5 milliards de dollars (14 milliards à l’époque de l’IPO).

(Crédit photo : Anthony Correia / Shutterstock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur