Android 4.4 : les smartphones goûtent au KitKat

CloudMobilitéOS mobiles
android-kitkat-nestle

La transition vers Android 4.4 ‘KitKat’ débute à l’initiative de Google, qui diffuse la mise à jour sur son smartphone Nexus 4. HTC est sur les rangs avec son One ‘édition Google Play’.

Commercialisé en France depuis le 1er novembre, le Nexus 5 sera resté, pendant quelques jours, le seul smartphone à embarquer la dernière version d’Android (4.4 ‘KitKat’).

Sa prise en main a permis d’entrevoir les nombreuses améliorations – d’ordre esthétique, mais aussi fonctionnel – apportées par Google à son OS mobile.

Interface de messagerie unifiée, widgets et lanceur d’applications améliorés, clavier virtuel retravaillé, refonte du gestionnaire de téléchargements : l’expérience utilisateur évolue dans une logique de simplification, voire de minimalisme.

Android 4.4 peut d’ailleurs s’exécuter sur des terminaux équipés de 512 Mo de mémoire vive, quand son prédécesseur ‘Jelly Bean’ (versions 4.1, 4.2 et 4.3) requiert a minima 1 Go.

Pour l’heure, le déploiement se concentre sur les appareils de dernière génération.

La semaine passée, des images ont été mises à disposition des utilisateurs qui souhaitent installer manuellement la mise à jour sur leurs tablettes Nexus 7 et Nexus 10 ou encore sur leur smartphone Nexus 4.

Ceux qui ont préféré attendre un update automatique ‘over-the-air’ (238 Mo à télécharger par Wi-Fi) commencent à être servis.

Les premiers retours font état d’un déploiement avancé sur la Nexus 10… mais encore au point mort sur la Nexus 7 et le Nexus 4.

Mais les démarches devraient s’accélérer alors que HTC annonce à son tour avoir soumis à Google une proposition de mise à jour pour son smartphone One ‘édition Google Play’ (livré sans surcouche).

D’un terminal à l’autre, on retrouvera notamment le mode ‘immersif’, conçu pour mettre en valeur le contenu.

Comment ? En cachant tous les éléments de l’interface graphique lorsqu’une application s’exécute en plein écran.

L’autre point d’ancrage d’Android 4.4, c’est l’assistant d’informations pratiques Google Now, désormais accessible par la commande vocale ‘OK Google’.

Certaines nouveautés se trouvent sous le capot. Qu’elles concernent la gestion des communications en arrière-plan où l’analyse des différents capteurs électromagnétiques embarqué, elles visent à optimiser l’autonomie de la batterie.

Ce ravalement de façade concerne aussi l’écran d’accueil : les icônes s’agrandissent et le dock devient transparent, maximisant l’espace exploité sur l’écran.

Les applications SMS/MMS et téléphone en tirent parti.

La première voit ses contrôles décalés du bas vers le haut de l’interface, avec en prime un nouveau système de hiérarchisation des contacts en fonction de la fréquence des appels et une intégration au sein de Hangouts.

La seconde tombe le fond noir au profit du blanc, plus lisible et moins gourmand en énergie électrique sur les écrans à cristaux liquides.

A noter l’arrivée d’un éditeur d’images avancé (supportant notamment les filtres gradués et les réglages par canal), d’une fonction de capture vidéo et d’une API ouverte pour l’impression sans fil Cloud Print.

 

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : incollable sur Android ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur