Android 6.0 Marshmallow déployé sur les anciens Nexus

MobilitéOS mobiles
2 0

Google lance le déploiement d’Android 6.0 Marshmallow sur d’anciens terminaux Nexus. L’occasion de tester Now on Tap, Doze, un nouveau système de contrôle des permissions…

Google avait présenté Android 6.0 et ses nouvelles fonctionnalités lors de la conférence développeurs Google I/O. Le 29 septembre dernier, la firme de Mountain View levait le voile sur de nouveaux smartphones (Nexus 5X et Nexus 6P) et la tablette Pixel, tous 3 livrés sous Android 6.0 Marshmallow.

Mais les terminaux Nexus sortis ces dernières années peuvent également goûter à Marshmallow. Dans sa contribution de blog, Google précise que les Nexus 5, Nexus 6, Nexus 7 (modèle 2013), Nexus 9 et Nexus Player bénéficient de cette mise à jour via OTA (Over-The-Air). Le déploiement a d’ores et déjà commencé.

La route s’arrête donc à Lollipop pour le Nexus 4 ainsi que pour la Nexus 7 de 2012.

Qui dit mise à jour majeure, dit nouvelles fonctionnalités. Marshmallow ne déroge pas à la règle avec en particulier plusieurs nouveautés phares mettant l’accent sur l’autonomie, la sécurité et Google Now.

Ce dernier plus complet, présent et proactif que jamais avec l’arrivée de Now on Tap qui permet à l’utilisateur d’accéder à Google Now dans n’importe quel contexte par un appui long sur le bouton Home (pour des informations relatives à l’application en cours ou bien au contenu visualisé).

Entre-temps, Microsoft a devancé Now on Tap en août dernier en introduisant Snapshot on Tap dans une mise à jour de l’application Bing Search pour Android. En substance, le mobinaute a accès à des informations sur le contenu affiché après un appui prolongé sur le bouton d’accueil du terminal.

Parallèlement, la firme de Redmond lançait une API dédiée permettant d’exploiter Snapshot dans des applications tierces. Apple a aussi fait évoluer son assistant vocal Siri avec Proactive tandis que Facebook lançait Facebook M, son propre assistant personnel intégré dans Messenger.

Focus également sur l’autonomie des appareils qui évolueront sous Marshmallow. Google a mis au point le système de mise en veille profonde baptisé Doze qui se déclenche automatiquement lorsque l’appareil n’est plus utilisé.

Pour mesurer son efficacité, des Nexus 5X et Nexus 6P ont été équipés de Lollipop et d’autres de Marshmallow. Il s’avère au final que l’écran est éteint 30 % de temps en plus sur ces derniers. Doze se déclenche après que le terminal est resté immobile un certain temps (la détection se fait grâce aux capteurs de mouvement).

App Standby complète le tableau et devrait prolonger l’autonomie. Concrètement, les applications ouvertes les moins utilisées sont mises en veille profonde. Toutefois, à cette mise en veille profonde, est associé un réveil très rapide.

Le volet sécurité inclut un nouveau système de contrôle des permissions pour les applications. De nouveaux paramètres vont notamment donner la possibilité d’activer ou de désactiver « n’importe quelle permission, pour n’importe quelle application, à n’importe quel moment ». Cette granularité sur les permissions des applications devrait se traduire par une grande protection de la vie privée.

Toujours dans le domaine de la sécurité, Android 6.0 étrenne la reconnaissance native des capteurs d’empreinte digitale. Cela est de nature à donner un degré de sécurité supplémentaire à l’OS mobile de Google. Avec son empreinte digitale, le mobinaute peut déverrouiller le terminal, autoriser des transactions sur le Google Play Store, s’identifier dans des applications tierces et utiliser plus rapidement Android Pay.

Google a aussi simplifié la migration sur un ancien terminal. Pour initialiser le processus, il suffit de dire « OK Google, paramètre mon appareil ». Pour la Nexus Player (sous Android TV), les mots de passe pour le Wi-Fi sont même transférés.

Pour de plus amples explications sur les nouveautés d’Android 6.0 Marshmallow, il suffit de se rendre sur le site d’Android pour les développeurs ou sur le site dédié à Marshmallow.

Enfin, Google annonce un événement diffusé en ligne autour d’Android for Work en date du 4 novembre prochain.

Android_For_Work_Live

(Crédit photo @Google)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur