Android 6.0 Marshmallow : son rythme d’adoption s’accélère

MobilitéOS mobiles
android-marshmallow
4 1

Diffusé à partir d’octobre 2015, Android 6.0 Marshmallow gagne en popularité en dépassant 10% de part de marché. Mais, elle reste en 4ème position en termes d’adoption alors qu’Android N arrive.

Le site officiel Android pour les développeurs publie régulièrement des statistiques relatives à l’OS mobile de Google. Il en ressort principalement que la part de marché de la version Android 6.0 Marshmallow – sortie en octobre 2015 – a connu une évolution significative.

La plus récente mouture de l’OS mobile (en attendant « Android N » dont la sortie est escomptée dans le courant de l’automne) dépassé désormais la barre des 10% d’installation (10,1% pour être précis) sur des terminaux Android.

Les statistiques diffusées par Google sont basées sur des données récoltées sur une période de 7 jours qui s’est achevée le 6 juin dernier. C’est la fréquentation du Google Play Store qui permet de glaner ces informations. Cela signifie qu’elles ne prennent pas en compte les vieillissantes moutures d’Android antérieures à Android Froyo 2.2, ainsi que les appareils qui évoluent sous des versions d’Android sur lesquelles le Google Play Store n’est pas installé (tels que les terminaux Fire d’Amazon).

Disponible sur peu d’appareils initialement, Android 6.0 avait connu un démarrage difficile avec seulement 1% de taux d’adoption après quatre mois d’exploitation. En octobre 2015, le taux d’adoption passait à 2,6% pour atteindre 4,6% en avril dernier. Le rythme s’est ensuite accéléré avec 7,5% observé en mai.

Mais, pour l’heure, trois autres versions occupent le podium, Marshmallow n’occupant que la 4ème place derrière respectivement Lollipop (20% pour Android 5.1 et 15.4% pour Android 5.0), Android 4.4 KitKat (31.6%) et Jelly Bean (Android 4.1.x : 6,8%, 4.2.x : 9,4% et 4.3 : 2,7%, pour un total de 18,9%).

Destinées à épauler les développeurs pour prioriser leurs efforts de développements, ces informations révèlent également les tailles d’écran et les résolutions les plus utilisées pour le parc de terminaux Android.

L’OS mobile de Google est majoritairement (à hauteur de 86%) installé sur des terminaux mobiles avec écran dit de taille « normale » (cf définition fournie par Google). Parmi ceux-ci, 41,1% sont dotés d’une résolution hdpi (autour de 240 ppp (pixels par pouce)) et 25,6% xhdpi (autour de 320 ppp).

Pour Android 6.0, le chemin reste contre long. Il faut en effet compter généralement plus d’une année pour que la dernière mouture d’Android soit la plus utilisée.

Cela devrait donc la placer en pole position vers l’automne prochain. Soit pile au moment où sera lancé Android N, dont une bêta est disponible pour les développeurs depuis mars dernier.

A titre de comparaison, iOS 9 lancé il y a 10 mois est maintenant installé sur 84% des iPhone et des iPad.

Android pâtit d’une plus grande fragmentation liée à un parc de terminaux mobiles bien plus hétéroclite. Cohabitent des appareils derniers cris capables de faire tourner les récentes moutures d’Android avec des appareils low cost cantonnés à de plus anciennes versions l’OS.

Android doit aussi conjuguer avec la part de personnalisation de la ROM stock par les fabricants de smartphones. Cela complique et retarde la livraison de ROM basées sur la dernière version.

(Crédit photo : @Google)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur